La campagne de qualification étant terminée, les regards se portent déjà sur la Coupe du Monde. Et sur la sélection de 23 Belges qui pourront défendre les couleurs de notre pays. Choisir 23 noms, c’est en éliminer beaucoup d’autres, écrivent nos collègues de La Dernière Heure.

“Ce qui est clair, c’est que 18 ou 19 joueurs ont porté ce groupe-là où il est, de la 55e à la 5e place mondiale”, dit Marc Wilmots. “C’est ma base; je m’appuierai dessus. Les autres joueurs qui veulent décrocher une place dans le groupe devront se faire découvrir et faire leurs preuves.”

Voici, selon nous, l’état actuel des choses...

Ils ont leur billet en poche

1 Thibaut Courtois

Peut-être déjà le meilleur gardien du monde. Quatre buts encaissés en 900 minutes, cela fait un bilan d’un but toutes les 225 minutes. Il est incontournable.

2 Simon Mignolet

L’homme qui ne mérite pas d’être sur le banc. Il a tout pour être n°1, mais a la malchance qu’un certain Thibaut Courtois soit de la même génération.

3 Toby Alderweireld

Est devenu l’arrière droit fixe de Wilmots. Même s’il ne joue pas souvent à l’Atletico – cela s’est vu en seconde mi-temps contre les Gallois –, il n’a pas de concurrence à sa position.

4 Vincent Kompany

Le capitaine et le grand patron de l’équipe ne doit faire attention qu’à une chose : ne pas être blessé en mai ou juin. Peut-être le meilleur défenseur central du monde.

5 Daniel Van Buyten

Même s’il joue parfois trop peu au Bayern, il ira au Mondial. A définitivement convaincu ses détracteurs. Son expérience est indispensable. L’ovation que Wilmots lui a accordée était synonyme d’un ticket pour le Brésil.

6 Thomas Vermaelen

Le second capitaine de Wilmots. Même s’il n’est pas titulaire à Arsenal, il est incontournable. N’a jamais déçu.

7 Nicolas Lombaerts

A montré lors des deux derniers matches qu’il était un excellent dépanneur dans l’axe de la défense.

8 Jan Vertonghen

Le troisième capitaine des Diables a débuté chaque match, sauf le dernier. Il est l’arrière gauche de Wilmots. Sa polyvalence est son grand atout.

9 Axel Witsel

Le n°6 des Diables était le joueur le plus régulier de la campagne. Il n’a pas connu un seul jour sans et a joué les 900 minutes. Il est le moteur de l’équipe.

10 Marouane Fellaini

Son transfert à ManU va encore élever son niveau de jeu. Même s’il n’était pas dans l’équipe pendant quelques matches, il ne doit pas se faire de soucis.

11 Moussa Dembélé

A parfois été la victime de l’énorme concurrence dans l’entrejeu, mais Wilmots compte absolument sur lui.

12 Steven Defour

Il a saisi sa chance en Écosse et est resté dans l’équipe en Croatie. Depuis qu’il est titulaire à Porto, le pitbull Defour est dans le onze de Wilmots.

13 Nacer Chadli

Ce n’est pas parce qu’il était sur le banc en Croatie qu’il doit s’inquiéter. Son rôle – à plusieurs positions – a été crucial pendant cette campagne. Son atout par rapport aux autres ailiers : son physique.

14 Eden Hazard

Il estime qu’il peut encore faire mieux en équipe nationale. Mardi, il a montré pourquoi il est presque irremplaçable. Il est le magicien de cette équipe.

15 Kevin De Bruyne

Avec 4 buts et 4 assists, il est le Diable le plus décisif de la campagne. Malgré sa situation préoccupante à Chelsea, Wilmots comptera toujours sur lui.

16 Kevin Mirallas

Quand il n’est pas titulaire, il monte toujours au jeu. Il est soit décisif, soit très dangereux. Il a déjà son ticket en poche.

17 Christian Benteke

Il est aussi impressionnant en équipe nationale qu’à Aston Villa. Une des révélations de la campagne dans laquelle il a marqué deux fois.

18 Romelu Lukaku

A mis les points sur les i en Croatie, avec deux buts super importants. Il a marqué toutes les 104,5 minutes. Il sera certainement dans les 23.

Ils ont de grandes chances d’être repris

1 Koen Casteels

Depuis la suspension de Jean-François Gillet, le gardien de Hoffenheim a été préféré par Wilmots. Bon aux entraînements.

2 Guillaume Gillet

Wilmots n’a pas oublié son but très important contre la Croatie. S’il parvient à rehausser son niveau de jeu à Anderlecht, il n’y aura pas de problèmes pour lui. Très bien accepté dans le groupe.

3 Timmy Simons

Toujours appelé sous Wilmots, il n’a pas joué une minute en qualifications. Il n’a pas le niveau de Witsel, mais son expérience et son professionnalisme devraient suffire.

4 Laurent Ciman

N’a pas joué une minute, mais est bon au Standard, répond toujours présent, est polyvalent et est excellent pour l’ambiance dans le groupe.

5 Dries Mertens

Un habitué en équipe nationale, mais ses dernières minutes datent de Belgique - Macédoine en mars. S’il parvient à convaincre son coach à Naples de jouer de temps en temps, il ira au Brésil.

6 Sébastien Pocognoli

Depuis un certain temps, l’arrière gauche est toujours dans la sélection. Lors du stage aux États-Unis, il a montré ce qu’il valait. Match très correct contre le pays de Galles.

Ils ont le droit d’espérer

1 Jelle Vossen

A été repris en début de campagne et marque facilement en D1 belge. Est un cran en dessous de Lukaku et de Benteke et ne joue qu’en Belgique.

2 Petit Pelé Mboyo

A déjà goûté à l’équipe nationale – il a joué 5 minutes en qualifications – et son style de jeu charme Wilmots. Seulement, Wilmots a déjà deux centre-avants.

3 Yannick Ferreira-Carrasco

Titulaire dans une équipe de stars comme l’AS Monaco et bon avec les Espoirs, il frappe à la porte de l’équipe A. Son seul petit défaut : il ne marque pas énormément. Il opte définitivement pour la nationalité belge.

4 Zakaria Bakkali

A pu goûter à l’équipe A et est monté au jeu contre les Gallois. Son problème : la concurrence est énorme à sa position.

5 Radja Nainggolan

Ses prestations à Cagliari ne passent pas inaperçues. Si une des valeurs sûres de l’entrejeu se blesse, Radja est le candidat n°1.

6 Thorgan Hazard

Très satisfaisant lors du stage aux États-Unis, il brille à Zulte Waregem. S’il s’améliore encore d’ici à la fin de saison, on ne sait jamais.

7 Michy Batshuayi

Il marque les yeux fermés au Standard. S’il atteint par exemple la barre des 25 buts, il peut se mettre à rêver. Son problème : Wilmots opte pour un autre style d’attaquant.

8 Adnan Januzaj

A refusé sa sélection. Wilmots veut lui parler, mais ne nous faisons pas trop d’illusions puisque le dossier est très compliqué.

Une toute petite chance

1 Maxime Lestienne

Sa suspension de 6 mois a tout gâché. Il faudra qu’il atteigne un niveau de Soulier d’Or pour avoir une petite chance d’aller au Mondial.

2 Jean-François Gillet

Le Tas est le seul organe en mesure de le blanchir. Mais même dans ce cas-là, Wilmots risque de ne pas le rappeler, vu son manque de matches.

3 Thomas Kaminski

S’il réalise un sans-faute avec Anderlecht et que le Sporting va loin en Coupe, il n’est pas impossible qu’il dépasse Casteels.

4 Silvio Proto

Il a rouvert la porte de l’équipe nationale, mais jusqu’à présent, Wilmots ne l’a pas laissé rentrer.

5 Jelle Van Damme

A été appelé quelques fois, mais dès que quelqu’un doit sauter, Jelle en est la victime.

6 Thomas Meunier

Si quelque chose arrive à un des arrières droits, il est la seule alternative.