Le Real Madrid met en place sa dream team

Décidément, rien n’arrête Florentino Perez, nouveau conquistador du football mondial. Deux jours après avoir scellé le transfert de Kaka, le président du Real Madrid a reçu, hier, le feu vert de Manchester United pour le parachutage au stade Santiago Bernabeu de Cristiano Ronaldo, icône incontestable du football international. Les salaires de la peur en Angleterre Un budget presque illimitéCristiano Ronaldo en images

Mig. T.
Le Real Madrid met en place sa dream team
©EPA

Décidément, rien n’arrête Florentino Perez, nouveau conquistador du football mondial. Deux jours après avoir scellé le transfert de Kaka, le président du Real Madrid a reçu, hier, le feu vert de Manchester United pour le parachutage au stade Santiago Bernabeu de Cristiano Ronaldo, icône incontestable du football international.

Montant annoncé de la transaction qui devrait se finaliser d’ici au 30 juin : 93 millions d’euros.

Voilà deux ans que le Real Madrid court désespérément derrière le buteur portugais. Jusqu’ici, Alex Ferguson s’était toujours opposé au départ de sa rock-star. Mais, cette fois, encouragé par les actionnaires de son club, le manager mancunien a dû céder devant la proposition pharaonique. D’autant qu’un préaccord très contraignant pour les deux parties avait été, semble-t-il, déjà conclu l’été dernier.

Ce transfert défiant la raison - c’est le plus cher de l’histoire du football - s’inscrit dans la nouvelle politique du Real de Florentino Perez. Persuadé que les meilleurs joueurs ne coûtent jamais trop chers - tant ils génèrent des profits en terme de marketing et de sponsoring - le président madrilène veut construire un Real qui fait rêver. Un Real galactique comme au temps de Figo, Zidane, Ronaldo (le Brésilien !), Beckham et Roberto Carlos. L’objectif est clair : redonner le sourire aux socios, attirer les investisseurs et, surtout, freiner la marche triomphale du FC Barcelone !

Avec Kaka dans le rôle du chef d’orchestre et Ronaldo dans celui du soliste, le Real vient de s’offrir deux des meilleurs joueurs du monde. Et il ne devrait pas en rester là.

A en croire des sources proches du club, David Villa, le goleador de Valence, pourrait également rejoindre rapidement la capitale. Et l’on parle aussi des arrivées de Ribéry (même si le Bayern fait monter les enchères très haut), de Xabi Alonso (actuellement à Liverpool) et d’un arrière latéral gauche de haut niveau.

Bref, à terme, le nouvel entraîneur chilien Pelligrini pourrait compter sur une sorte de "Dream Team" unique en son genre. N’oublions pas que le noyau du Real compte déjà quelques incontournables comme Casillas, Sergio Ramos, Pepe, Diarra, Gago, Raul et Higuain, pour n’en citer que quelques-uns. Sans parler des Hollandais (Van Nistelrooy, Sjneider, Drenthe, Van der Vaart, Huntelaar ) qui pourraient bien faire les frais de ce relooking !