Les oubliés de Jacobs vont-ils séduire John van den Brom ?

L’arrivée d’un nouveau coach signifie souvent que tous les joueurs repartent de zéro, surtout si le changement a lieu entre deux saisons, comme c’est le cas à Anderlecht.

Christophe Franken
Les oubliés de Jacobs vont-ils séduire John van den Brom ?
©Reporters

L’arrivée d’un nouveau coach signifie souvent que tous les joueurs repartent de zéro, surtout si le changement a lieu entre deux saisons, comme c’est le cas à Anderlecht. John van den Brom va redistribuer les cartes dès le début de la préparation, dans douze jours déjà, relève la Dernière Heure. Cela pourrait donc bien modifier la situation de certains joueurs malheureux sous l’ère Ariël Jacobs. Quatre cas ont retenu notre attention.

Tom De Sutter

Oublié et parfois humilié (des montées au jeu pour quelques secondes), l’attaquant était donné partant à coup sûr depuis plusieurs mois déjà. “Aujourd’hui, c’est un peu différent” , reconnaît Franco Iovino, l’un de ses agents chez Star Factory . “Dans sa tête, Tom a quand même envie de partir, mais si van den Brom tombe sous son charme durant la préparation, cela pourrait modifier la donne.” Tom De Sutter sera en tout cas quasiment à coup sûr au rendez-vous à Neerpede le 18 juin pour la reprise. “Il y a plusieurs clubs intéressés mais rien de concret encore” , poursuit Franco Iovino. “Nous avons des touches en Belgique et à l’étranger pour lui, mais voyons déjà ce que donneront les premiers contacts avec van den Brom. L’entraîneur doit en plus sans doute connaître Tom qui inté ressait la moitié de la Eredivisie il y a deux ans.”

> Chances de rester : 30 %.

Denis Odoi

Très déçu de ne pas jouer durant la phase classique, le Diable a retrouvé des couleurs en playoffs grâce à la suspension de Marcin Wasilewski. “Et il a marqué des points durant cette période” , précise son agent, Daniel Striani. “Il faut saluer sa réaction après avoir connu des moments difficiles. Le pire, c’était à Sclessin au début des playoffs quand Jacobs a préféré mettre Lukaku back gauche. Denis a marqué des points et va probablement rester au Sporting, même si l’intérêt d’Heerenveen est concret. Anderlecht n’est pas trop vendeur, je pense.”

> Chance de rester : 99,9 %.

Olivier Deschacht

Le défenseur a vécu sa saison la plus compliquée à Anderlecht. Il a peu joué et sa relation avec Ariël Jacobs était parfois tendue. Deschacht pourrait cependant profiter de l’arrivée de van den Brom, conjuguée au retour tardif de Safari, Euro oblige. Même s’il est souvent critiqué, le Gantois fait toujours ses matches et commet très peu d’erreur.

> Chance de rester : 95 %.

Lukas Marecek

Le Tchèque a pointé le bout du nez en fin d’année civile, mais a totalement disparu de la circulation une fois Lucas Biglia revenu en forme. Marecek a besoin de jouer et en est conscient. Il espère taper dans l’œil de van den Brom durant la préparation, mais il n’hésitera pas à partir si sa situation reste la même, avec Mbenza et Biglia devant lui. “Un prêt dans un bon club avec des certitudes sur le temps de jeu pourrait lui convenir” , explique son agent, Daniel Striani. “Une belle offre sera en tout cas étudiée à coup sûr avec lui.”

> Chance de rester : 50 %.