Mondial 2014: les Diables rouges peuvent affronter la France

Les Bleus ont été placés dans le pot européen !

Mondial 2014: les Diables rouges peuvent affronter la France
©Photo News
Rédaction en ligne

La seule vraie inconnue de cette conférence de presse, tenue dans le cadre paradisique de Costa Sauipe, dans le nord du Brésil, c'était de savoir ce que la Fifa ferait du pot avec les neuf européens. La France, mal classée en octobre, craignait de se retrouver dans le pot des Sud-Américains et des Africains. Ce ne sera pas le cas, du moins pas d'office: c'est un tirage au sort qui désignera quel pays européen connaîtra ce sort… et donc risquera un tirage plus compliqué.

Ce qui était intéressant à entendre, c'est la justification de Sepp Blatter. D'un ton très direct, voire sec, il a donné son explication. "C'est un tirage au sort. C'est bien normal de laisser le hasard décider quel Européen changera de pot!"

Le raisonnement tient la route. Mais on ne peut pas s'empêcher de penser que si cela avait été un autre pays que la France, le comité exécutif de la Fifa aurait peut-être pris une autre décision...

La désignation des chapeaux en vue du tirage au sort du Mondial 2014, qui devait avoir lieu ce mardi, se fera donc finalement par tirage au sort vendredi. Les Français ont été reversés provisoirement dans le pot européen. Ce qui signifie que les Diables pourraient affronter les Bleus lors de la phase de poules de la Coupe du monde !

Pour faire simple, un premier tirage au sort enverra donc l'une des 9 nations européennes du pot 4 dans le pot 2 (provisoirement constitué de 7 équipes). Cet Européen sera assuré d'affronter l'Argentine, le Brésil, la Colombie ou l'Uruguay parmi les équipes du Pot 1, évitant ainsi les Européens... dont la Belgique. Contrairement à ce qui était pressenti dans un premier temps, les Diables rouges ont donc autant de chances d'affronter la France que les 8 autres équipes du Pot 4 dans sa constitution actuelle. Qualifiés in extremis après un match de barrage incroyable face à l'Ukraine, les hommes de Didier Deschamps arriveront au Brésil gonflés à bloc. Pas une mince affaire pour Marc Wilmots et ses hommes s'ils tombaient sur Ribéry et consorts dès le premier tour.



Sur le même sujet