Malgré la pression, Blatter s'accroche à la présidence de la FIFA

Joseph Blatter a l'intention de rester président de la Fifa et il l'a dit lundi au personnel de l'institution internationale du football, selon un communiqué publié lundi par ses avocats.

Malgré la pression, Blatter s'accroche à la présidence de la FIFA
©Photonews
AFP

Joseph Blatter a l'intention de rester président de la Fifa et il l'a dit lundi au personnel de l'institution internationale du football, selon un communiqué publié lundi par ses avocats.

"Le président Blatter s'est adressé au personnel de la Fifa aujourd'hui, et lui a dit qu'il coopérait avec les autorités et répété qu'il n'avait rien fait d'inapproprié ou d'illégal, et affirmé qu'il allait rester président de la FIFA", indique le communiqué des avocats.

Joseph Blatter a assuré que le versement de la Fifa à Michel Platini, qui fait l'objet d'une enquête de la justice suisse, était une "rétribution justifiée" pour sa fonction de conseiller dans l'instance dirigeante du football mondial.

"Le Président Blatter a parlé avec les autorités suisses vendredi du fait que M. Platini avait une relation d'employé avec la Fifa, servant de conseiller du président à partir de 1998. Il a expliqué au procureur que les paiements étaient un rétribution justifiée et ont été comptabilisés de façon appropriée au sein de la Fifa, y compris avec la retenue des charges sociales", affirme lundi un communiqué des avocats de M. Blatter.


Platini: "J'ai entièrement déclaré ces revenus"

Michel Platini, président de l'UEFA entendu comme témoin par la justice suisse pour un versement suspect de 1,8 M EUR de la Fifa, a indiqué qu'il avait "entièrement déclaré ces revenus aux autorités, conformément à la loi suisse", dans une lettre adressée lundi au 54 fédérations européennes de son instance, dont l'AFP a eu une copie.

Par ailleurs, Platini a écrit ce lundi "à la commission d'éthique de la Fifa pour lui demander de (l)'entendre afin de fournir toutes les informations supplémentaires qui pourraient être nécessaires afin d'éclaircir cette question si besoin était".