Ce que l'on sait de l'attaque du bus de Dortmund (PHOTOS et VIDEO)

Choc en Allemagne: le bus de Dortmund, qui emmenait les joueurs au stade, aurait été visé par des explosifs. Plusieurs vitres auraient volé en éclat et un joueur serait en route vers l'hôpital.

AFP

Les explosifs qui ont touché le bus des joueurs du Borussia Dortmund mardi soir étaient dissimulés dans une haie, près de la route où est passé le bus, a indiqué un porte-parole de la police allemande. Rien n'indique pour l'instant qu'il s'agit d'une action terroriste, selon la police.

A environ deux heures du coup d'envoi du quart de finale de Ligue des champions entre Dortmund et Monaco, prévu à 20h45, le véhicule a été touché par trois explosions au moment de quitter son hôtel dans cette ville de l'ouest de l'Allemagne, à une dizaine de kilomètres du stade, a expliqué un porte-parole de la police locale, Gunnar Wortmann.

Des vitres ont volé en éclat, blessant le défenseur international espagnol Marc Bartra, âgé de 26 ans. Le joueur a été transporté à l'hôpital avec une blessure au poignet. Il a été opéré dans la soirée.

Les trois explosions visaient directement le véhicule, a indiqué le chef de la police locale.

"Nous partons du principe, et nous l'avons fait dès le départ, qu'il s'est agi d'une attaque qui visait directement le bus" de l'équipe, a déclaré Gregor Lange lors d'une conférence de presse.

Le parquet local a par ailleurs révélé qu'une "lettre" avait été retrouvée près du lieu des explosions.

"Son authenticité est en cours de vérification", a-t-il ajouté, sans donner de détail sur son contenu.

Le match a été reporté à mercredi 18h45.