Trebel a deux vœux pour ses 30 ans: convaincre Kompany et (enfin) gagner à Sclessin

Même s’il a un peu disparu de la circulation ces dernières semaines, Adrien Trebel a l’espoir de vivre une grande semaine avant de devenir le seul trentenaire du noyau.

Trebel a deux vœux pour ses 30 ans: convaincre Kompany et (enfin) gagner à Sclessin
©BELGA
Dimanche dernier, 14 h 59. Gano dribble Wellenreuther et le suspense : Courtrai a deux buts d’avance à 16 minutes du terme et va s’imposer au Parc Astrid. Dans la foulée, Kompany sort Nmecha et lance Dauda. Juste à côté du banc, Trebel attend. Il s’échauffe depuis le début de la seconde période...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité