Pourquoi l'équipe de France a finalement décidé de ne pas s'agenouiller avant France-Allemagne

L'équipe nationale française voulait s'agenouiller avant le coup d'envoi du match de l'Euro contre l'Allemagne, mardi soir, pour protester contre le racisme, mais a finalement décidé de ne pas le faire.

placeholder
© AFP

Après le match, le capitaine Hugo Lloris a expliqué que ce devrait être une initiative conjointe de tous les pays et que l'UEFA devrait la soutenir. Les Diables rouges et l'Angleterre, entre autres, ont bien posé un genou à terre avant le coup d'envoi de leur premier match respectif, mais cela a parfois entraîné des huées dans les tribunes. Les médias français ont initialement émis l'hypothèse que les Français n'avaient pas décidé de s'agenouiller après la confusion provoquée par l'intrusion dans le stade d'un ULM de l'organisation environnementale Greenpeace, mais cela ne semble pas être le cas.

"Nous pensons que si nous le faisons, tous les pays devraient le faire et ils devraient avoir le soutien de l'UEFA", a expliqué le gardien de but français. "En Premier League, c'était une initiative conjointe. Mais dans ce tournoi, ce n'est pas le cas. Cela ne veut pas dire que nous ne la soutenons pas. Nous ne voulons pas de racisme dans notre sport et notre communauté."