"Le déclic, vite!": la Une de L'Equipe renforce encore la pression sur Karim Benzema

Karim Benzema n'a toujours pas marqué depuis son retour. Les médias français mettent beaucoup de pression sur le joueur depuis sa mauvaise prestation contre les Hongrois.

placeholder
© L'Equipe/AFP

Une énigme. Karim Benzema n'est toujours pas entré dans son Euro 2020. Des prestations qui agacent de plus en plus les médias qui réclament la titularisation de Giroud pour certains. En conférence de presse, Deschamps et Griezmann sont montés au créneau pour défendre l'attaquant du Real Madrid.

Ce lundi, le journal L'Equipe en a remis une couche en titrant en Une: "Le déclic, vite !" avec une photo de Karim Benzema. Dans une chronique, Bixente Lizarazu tente d'expliquer le malaise KB(1)9 chez les Bleus. Pour le champion du monde 98, l'arrivée du joueur n'a pas bonifié le jeu de l'équipe de France car "il devait justement permettre aux Bleus d'être plus fluides dans le jeu court, dans des espaces réduits, face à des défenses regroupées." Ce qui a été un grand échec face à la Hongrie.

Selon Lizarazu, il existe "une telle attente autour de lui que ça doit forcément l'impacter psychologiquement et le crisper physiquement." Tout en précisant que s'il ne marquait pas, il pourrait devenir "un poids lourd à porter et charger l'atmosphère." Il conclut ensuite: "Mécaniquement, le rappel de Benzema n'a pas été favorable à d'autres joueurs."

Dans le papier de nos confrères, un proche du joueur tente de calmer la situation. "Karim ne se prend pas la tête" commence-t-il. "S'il avait marqué en match de prépa ou face à l'Allemagne (1-0) avec ce but refusé en fin de partie, il aurait peut-être mis sa belle action contre les Hongrois. Mais c'est peut-être un mal pour un bien de passer à côté d'un match comme ça, et qui n'a pas de conséquences. Karim se sent bien physiquement. Il est à l'aise dans ce collectif. Il attend que ça rigole."

La statistique avec les Bleus fait mal: en 30 tentatives au goal sur ses trois Euros disputés (2008 - 2012 - 2021), La Benz n'a pas inscrit un seul but. Une anomalie pour un joueur de son calibre. Selon opta, "depuis 1980, seuls l’Espagnol Andrés Iniesta (34) et le Néerlandais Clarence Seedorf (33) ont tenté plus de tirs sans marquer à l'EURO." 

Avec la pression qui s'accentue en France, Didier Deschamps va-t-il continuer à faire confiance à l'ancien banni? Réponse ce mercredi lors du choc de ce groupe F face au Portugal (21H). 

Sur le même sujet