"Les Belges vont vite rentrer chez eux manger des frites": le présentateur de "L’équipe du Soir" réagit pour la première fois après la polémique

Le journaliste a présenté ses excuses.

placeholder
© L'Équipe

La semaine dernière, des chroniqueurs de "L’équipe du Soir" avaient fait scandale en tenant des propos pour le moins polémiques sur les joueurs belges. Les consultants avaient réagi au discours tenu par Thomas Meunier après la victoire des Diables Rouges face à la Russie. "On est quand même numéro 1 mondial donc il faut une belle armada pour nous vaincre", avait déclaré le latéral belge. Suite à quoi, Gilles Favard avait lâché sur le plateau de la chaîne française: "Ils parlent beaucoup ces Belges, ils vont vite rentrer chez eux manger des frites".

Ce dimanche 20 juin, les chroniqueurs de "L’équipe du Soir" discutaient cette fois-ci du cas de l'Italie en posant la question suivante: L’Italie est-elle l’équipe de ce premier tour de l’Euro ? Le journaliste Nabil Djellit a lui estimé que l’équipe la plus impressionnante était la Belgique. "3-0 en Russie sans ses meilleurs joueurs, puis ils ont renversé le match au Danemark avec Lukaku et De Bruyne qui n’ont pas leur équivalent (...) S’il y a une équipe qui m’a impressionnée c’est la Belgique", a-t-il expliqué. Didier Roustan a alors surenchéri en expliquant "qu'avec l’Italie c’est toujours délicat, car on peut froisser". 

Olivier Ménard a donc réagi du tac au tac en affirmant que les Belges ont déjà été froissés, faisant ainsi référence aux nombreuses réactions qui ont suivi les propos polémiques. " On a froissé les Belges, on a froissé les Italiens, et on vous transmet nos excuses. Voilà, c’est juste une émission d’opinions, parfois ça peut froisser, c’est le jeu", a conclu le journaliste. 


Sur le même sujet