Diables rouges, Anderlecht, Kompany, De Bruyne: Lukaku répond aux questions des internautes sur Twitter

Romelu Lukaku a demandé à ses followers de lui poser des questions sur le célèbre réseau social

Diables rouges, Anderlecht, Kompany, De Bruyne: Lukaku répond aux questions des internautes sur Twitter
©BELGA
La Rédaction

Entre deux entraînements ou obligation médiatique, les Diables rouges ont un peu de temps pour se détendre avant leur huitième de finale de ce dimanche. Ce mercredi, Romelu Lukaku a décidé de réaliser un question/réponse avec sa communauté Twitter. Lukaku a pris le temps de répondre à des questions qui partaient dans tous les sens.

S'il a commencé en remerciant un supporters de l'Inter Milan qui le remerciait d'avoir choisi le club de son coeur, il a ensuite donné des conseils aux jeunes footballeurs qui voudraient réussir : "Travailler dur et croire en soi-même", a-t-il répondu.

Big Rom' a également confessé avoir "souffert de problèmes mentaux en 2018." Un sujet qu'il n'avait pas encore abordé en public et dont il a confessé qu'il en parlerait très prochainement.

Il a également parler de sa propre jeunesse avant qu'il ne devienne le footballeur qu'il est maintenant : "La discipline était importante à la maison mais tout le monde à toujours cru en moi dès le premier jour", a expliqué Lukaku avant d'affirmer que "cela signifie beaucoup de représenter la Belgique à ce niveau."

Pêle-mêle, notre compatriote a affirmé qu'il trouvait l'Euro sans pays hôte une bonne chose, car "c'est différent". Il espère encore pouvoir un jour jouer dans le même club que son frère Jordan, et affirme que Vincent Kompany est le défenseur le plus fort contre lequel il a joué car "il me connaît bien."

Il a également loué l'une des révélations de cet Euro, Alexander Isak pour lequel il voit un "bel avenir"

En réponse à une autre question, Lukaku a envoyé une pique à ses détracteurs : "On doit plus utiliser sa tête en Italie... Quelque chose qu'ils (ses détracteurs) disaient que je ne savais pas faire", avant de poursuivre sa réponse via une autre question, "la Serie A est très difficile tactiquement. Chaque match est différent et parfois tu ne reçois qu'une occasion de toute la rencontre donc tu dois la prendre et la mettre au fond."

À une question d'un internaute qui lui demandait si on le verrait un jour dans le même club que Kevin De Bruyne, Lukaku a répondu simplement : "Je serai ravi de le prendre avec moi à Anderlecht." De quoi faire saliver les supporters anderlechtois à l'idée de voir ces deux joueurs débarquer à Neepede d'ici quelques années...

Lukaku est toujours attaché à son club de coeur et suit encore les résultats d'Anderlecht. À la question d'Eleven Sports de savoir qui était le prochain grand talent de Neerpede, l'attaquant a répondu de manière énigmatique : "Je ne le dirai pas ! Ils doivent encore signer leurs premiers contrats pros."

Il s'est ensuite attardé sur les Diables rouges, en affirmant d'abord que Doku est le prochain grand talent de la Belgique. Il est ensuite revenu sur le rôle de Thierry Henry au sein de la sélection : "Il m'apporte ce dont j'ai besoin mais pas seulement moi. L'équipe entière bénéficie de ses conseils." Il a également réaffirmé sa volonté de remporter l'Euro (ou du moins un trophée d'ici la fin de sa carrière) avec la Belgique : "Oubliez les trophées individuels... je travaille pour remporter des titres", a-t-il répondu à un internaute qui lui demandait si remporter le titre de meilleur buteur à l'Euro ferait enfin taire les critiques à son égard. 

Le recordman de buts avec l'équipe nationale a expliqué que les Diables rouges jouaient aux cartes, ainsi qu'aux jeux vidéos (NBA2K et Call of Duty), pour passer le temps entre les matchs et les entraînements.


Sur le même sujet