L'ancien Diable Rouge Mujangi Bia peut sortir de prison

Placé sous mandat d'arrêt semaine dernière pour des plantations de cannabis retrouvées chez lui, l'ex joueur du Standard vient d'obtenir un placement sous bracelet électronique

placeholder
© BELGA

Geoffrey Mujangi Bia peut quitter sa cellule. Placé sous mandat d'arrêt semaine dernière, l'ancien Diable rouge peut rentrer chez lui. Ses avocats, Sven Mary et Yannick De Vlaemynck ont obtenu un placement sous bracelet électronique. Ils se disent contents de cette décision sans autre commentaire. 

Pour rappel,  une compagnie d'électricité s'était rendue au domicile de Mujangi Bia en raison d'une coupure de courant et d'un incendie. Au sous-sol de la maison, les travailleurs ont découvert une plantation de cannabis d'environ un millier de plants. La panne et l'incendie ont probablement été causés par l'installation technique de la plantation. Prévenue des faits, la police a vérifié qui était le propriétaire de la maison et l'ex-Diable rouge a immédiatement été arrêté. L'ancien joueur de football a prétendu qu'il louait la cave à une autre personne, sans que cela ne convainque le juge d'instruction. Mujangi Bia est soupçonné de cultiver des stupéfiants dans le cadre d'une association. L'enquête se poursuit mais l'ex Diable peut rentrer à la maison.