Les Diables éliminent le Portugal grâce à un but de Thorgan Hazard et une défense héroïque !

Un but de Thorgan Hazard en première mi-temps a suffi. Mais la Belgique a perdu De Bruyne et Eden Hazard sur blessures.

N. Ch.

Après un début de match plutôt équilibré en terme de possession de balle, c'est le Portugal qui s'est offert la première occasion avec un tir trop croisé de Diogo Jota suite à une perte de balle d'Eden Hazard au milieu de terrain. A la 10e minute, le capitaine des Diables répondait à cette occasion portugaise d'un tir de l'entrée du rectangle, qui passait nettement au-dessus.

A la 25e minute, Thibaut Courtois s'employait une première fois sur un coup-franc surpuissant de Cristiano Ronaldo. Et cette fois, c'est Thomas Meunier qui répondait à cette occasion avec une superbe tentative de l'extérieur du pied droit, qui passait de peu à côté.

L'ouverture du score intervenait à la 42e minute. Sur une passe en retrait, Thibaut Courtois se permettait de faire un crochet à Cristiano Ronaldo pour relancer proprement. Quelques passes plus tard, Meunier trouvait Thorgan Hazard à l'entrée de la surface. Le Brainois armait alors une frappe "à la Ronaldo", flottante, qui trompait Rui Patricio par sa trajectoire.

Un but qui permettait aux Diables rouges de rentrer aux vestiaires avec un avantage d'un but, sur ce qui restera leur seul tir cadré du match.

Au retour des vestiaires, Kevin De Bruyne devait quitter le terrain. La faute subie en fin de première mi-temps sur un tacle par derrière de Palhinha a meurtri sa cheville. Dries Mertens le remplaçait et les Diables reculaient de 15 mètres.. Le Portugal dominait alors les débats et s'offrait une grosse occasion via Diogo Jota, bien servi par Ronaldo. La suite ? Une succession de fautes, de cartes jaunes et de décisions de l'arbitre très contestées. Et une frappe de Raphaël Guerreiro sur le poteau, alors que Thibaut Courtois était battu.

C'est alors qu'Eden Hazard, matraqué durant tout le match, se tenait l'arrière de la cuisse et demandait son remplacement. Fraîchement monté au jeu, Carrasco ne parvenait pas à prendre sa chance au bout d'une contre-attaque amorcée par Lukaku. Les hommes de Roberto Martinez souffraient alors jusqu'au bout et malgré une dernière frappe portugaise, qui passait de peu à côté, les Diables résistaient et obtenaient leur ticket pour les quarts de finale. Un match qu'ils disputeront à Munich, vendredi à 21h, face à l'Italie.

Revivez Belgique-Portugal: