"Je vois le Portugal gagner", "Non, ce sera la Belgique": les supporters belges et portugais ont déjà commencé le match à Séville

Portugais et Belges arrivaient au compte-gouttes, samedi, dans une cité touchée par la Covid.

placeholder
© S. L.
Stéphane Lecaillon
Séville est assoupie en ce début d’été, la faute au Covid qui frappe la cité andalouse du label “zone rouge” tant redouté par ces destinations touristiques désertées. À vrai dire, la ville où se produiront Diables et Portugais ce dimanche ne donne pas l’impression d’être une des onze métropoles de l’Euro. Beaucoup de boutiques sont fermées en ce samedi...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité