Débat diabolique: pourquoi les Diables n’ont-ils pas voulu développer leur jeu habituel ?

Les Diables ont joué contre nature durant cet Euro.

placeholder
© BELGA
Frédéric Bleus
En 2018, la Belgique était une équipe joueuse, qui aimait la possession, dictait le tempo du match et faisait la différence par une approche enthousiaste. La demi-finale...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet