La famille de la jeune supportrice inconsolable après la défaite de l'Allemagne réagit pour la première fois: les 42.000€ seront reversés à l'Unicef

La famille de la jeune supportrice souhaite rester anonyme et veut reverser l'intégralité de la collecte de fonds à l'Unicef.

placeholder
© Twitter
E.L

Depuis le mardi 29 juin, l'image de cette petite fille, en pleurs dans les bras de son père après la défaite de l'Allemagne contre l'Angleterre en huitième de finale de l'Euro, a fait le tour du monde.

Si elle a ému nombre de téléspectateurs, elle a également suscité des moqueries et des insultes de la part de certains supporters anglais, qui ont notamment qualifié la jeune fille de "nazi". Face à ce déferlement de haine, l'Anglais Joel Hughes avait décidé de lancer une collecte de fonds pour témoigner de son soutien à la jeune supportrice et démontrer la gentillesse du peuple anglais. Très rapidement, le crowfunding a rencontré un immense succès, si bien qu'après une semaine, plus de 40.000€ avaient été versés par pas moins de 3.200 donneurs.

L'initiateur de la collecte de fonds faisait toutefois face à un problème majeur: malgré d'importantes recherches et de multiples appels lancés sur les réseaux sociaux, la petite fille n'avait toujours pas pu être identifiée. Impossible donc de lui verser la somme récoltée.

Ce mardi, la famille de la jeune Allemande a réagi pour la première fois et s'est manifestée auprès de Joel Hughes. Si les parents sont extrêmement reconnaissants face à l'immense générosité des donneurs, ils refusent d'accepter l'argent. Ils ont informé Joel Hughes qu'ils préféraient reverser les 42.000€ à l'Unicef afin d'en faire bénéficier des enfants davantage dans le besoin. 

Dans un souci de respect de leur vie privée, la famille de la jeune supportrice a également insisté pour rester anonyme. Un souhait tout à fait compréhensible face au déferlement de messages et de commentaires que l'image a initialement suscités.