Christine Schréder: "Une équipe m'a déçue au cours de cet Euro, mais au final ce n'est pas plus mal qu'elle n'ait pas été à son niveau d'excellence"

La journaliste dresse un premier bilan de cet Euro particulier avant la finale de ce dimanche 11 juillet.

Christine Schréder: "Une équipe m'a déçue au cours de cet Euro, mais au final ce n'est pas plus mal qu'elle n'ait pas été à son niveau d'excellence"
©VOO
Alors que l'Euro touche à sa fin, l'heure est au bilan. Si le tournoi a tenu ses promesses en termes de rebondissements et de matchs remplis de suspense, il a également été le théâtre de grandes déceptions et de frustrations. C'est avec un oeil expert que Christine Schréder a suivi et analysé l'évolution des équipes au sein de la compétition jour après jour. La chef d'édition à VOO Sport a bien entendu été déçue suite à l'élimination des Diables rouges en quart de finale, mais n'en a toutefois pas gardé un goût amer. Au contraire, elle a vu dans cet Euro de nombreuses raisons de croire en un futur flamboyant pour notre équipe nationale. "Toute l'Europe nous a envié deux de nos joueurs, ce sont nos deux joyaux, nos deux maîtres à jouer." Christine Schréder est l'Invitée du samedi de LaLibre.be.

On verra s'affronter ce dimanche l'Italie et l'Angleterre en finale de l'Euro. Vous attendiez-vous à cette affiche ? Est-ce que ce sont les deux meilleures équipes du tournoi ?

Pour l'Italie, je ne m'y attendais peut-être pas. Par contre, dès le départ, je voyais l'Angleterre aller en finale, parce qu'elle a un effectif exceptionnel. C'est le plus bel effectif qualitativement de l'Euro. Il y a des possibilités énormes pour le sélectionneur. J'aurais aimé que ce soit Angleterre-Belgique. Mais après avoir vu cet Euro, l'Italie mérite totalement sa place en finale pour ce qu'elle a proposé tout au long du tournoi, pour l'évolution qu'elle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet