"En quête d'or", "Ramener le trophée à la maison" "Amusez-vous à Wembley": le match a déjà commencé dans les médias anglais et italiens

A 21h, l'Italie défie l'Angleterre à Wembley avec le trône européen comme seul enjeu.

placeholder
© AFP

Dans les médias, le match a déjà commencé. Ce dimanche soir, la finale de l'Euro donnera son verdict. D'un côté, les Anglais qui évoluent à domicile et veulent écrire l'histoire. De l'autre, l'Italie à la poursuite de son glorieux passé.

Sky Sports cite le coach anglais en conférence de presse: "Il est temps de ramener le trophée à la maison". Pour le média, les deux équipes sont à la recherche de la gloire. Sky pointe également la dernière fois que les Three Lions ont disputé une finale. Remportée d'ailleurs face à l'Allemagne de l'Ouest. "55 ans. Il est facile de ne pas faire attention à cette énorme échelle de temps. Mais ce n'est pas qu'une statistique ou un chiffre à lancer. C'est plus long que la durée de vie de nombreux supporters qui seront présents à Wembley ou qui regarderont le match de loin ce dimanche. Cela représente même la majorité de la vie de bien d'autres qui ont vu l'équipe de Gareth Southgate se tailler un moment de l'histoire du football anglais."

Dans sa Une, le Sunday Telegraph préfère lui citer les encouragements de la Reine Elizabeth. "J'espère que l'histoire retiendra non seulement votre succès, mais aussi l'esprit, l'engagement et la fierté avec lesquels vous vous comportez."

Le Daily Express pointe lui "La fierté des Lions". Dans une chronique pour le Sun, José Mourinho a édicté l'importance du comportement de Gareth Southgate pour remporter la finale. "Il doit être le premier sur le terrain pour que les joueurs se sentent heureux et confiants d'être là. Parce que, malgré leur expérience, ils observeront leur entraîneur pour cette finale. Lorsqu'ils ont des doutes, ils analysent toujours le manager. Ils observent comment vous vous comportez, comment vous réagissez." Il s'est ensuite empressé de féliciter le coeur du jeu de la Squadra. "Le milieu italien est super talentueux avec Jorginho, Marco Verratti et Nicolo Barella. En plus, ils ont des solutions incroyables avec Manuel Locatelli et Bryan Cristante sur le banc."

Pour le Daily Mail, l'Angleterre est "En quête d'or". Très écouté en Angleterre, Gary Neville s'est exprimé aux micros d'ITV à propos de la future composition. Pour lui pas de doute possible, Bukayo Saka doit sauter de l'équipe. "Si Rahsford était en forme, je le choisirais avec Sterling. Le but est d'exploiter la place dans le dos de Chiellini et Bonucci. Mais Marcus n'est pas au top. Dans l'état actuel des choses, je choisirais Sancho à la place de Saka. Southgate doit choisir les joueurs les plus rapides sur les côtés."

En Italie aussi, les médias s'en sont donnés à coeur joie ce matin. La Gazzetta dello Sport annonce sobrement: "L'Italie défie l'Angleterre pour le trône européen". Pour gagner, les hommes de Mancini devront passer par le jeu estime le journal. "Italie, nous y sommes ! Amusez-vous à Wembley, c'est comme ça que vous pouvez gagner" annonce le journal sportif transalpin. "Pour reconstruire l'Italie à partir des décombres de 2018, Mancini a eu une vision et l'a mise en pratique: redécouvrir le sourire et le beau jeu. Nous devons donc jouer avec ces armes contre l'Angleterre pour conquérir l'Europe."

"Pour vous, pour nous !" titre le Tuttosport. Le quotidien de Turin a réalisé un montage avec Mancini et ses joueurs ainsi que Berrettini qui jouent sa finale contre Djokovic à Wimbledon. Le Corriere dello Sport a aussi voulu mettre en lumière les deux sports avec la Une: "Un amour si grand".

En Europe aussi, le match a déjà commencé. Le journal L'Equipe titre lui "Thé ou café" en mettant en avant une spécialité de chaque pays. En Catalogne, l'Espiortu annonce que c'est "Tout ou rien" tandis que Marca annonce que "L'Europe se cherche un Roi".

Sur le même sujet