Kompany renvoie 9 jeunes en U21 mais garde 4 promesses

À dix jours du derby, il a fait un tri auquel Mehssatou, Stroeykens, Arnstad et Debast ont survécu. Mais le noyau bougera encore.

placeholder
© BELGA

Après avoir beaucoup observé depuis la reprise des entraînements, Vincent Kompany est passé à l’action : il a fait le tri dans l’immense noyau qu’il dirigeait ces dernières semaines.

Un Belgo-Chilien et trois prodiges à prolonger

Ce sont logiquement les jeunes qui ont fait les frais des choix du staff. Parmi les gamins présents au stage à Alkmaar, ils sont neuf à devoir retourner avec les U21 : Agyei, Bouchouari, De Wilde, Engwanda, Leoni, Lissens, Lokesa, Stassin et Vercauteren.

C’est une déception pour la plupart de ces gamins mais ce n’est pas une sanction non plus : la saison qui s’annonce dans le championnat U21 sera la plus importante de l’histoire du club. Il faudra finir parmi les quatre premiers pour avoir son équipe U23 en D1B l’année suivante. Le Sporting ne veut pas louper le train et compte aligner une équipe très solide.

Kompany a quand même décidé de conserver quatre promesses avec lui : Debast (17 ans), Stroeykens (16), Arnstad (17) et Mehssatou (18). Les trois premiers cités avaient déjà intégré l’équipe A au cours de la saison dernière mais sans assurance d’y rester. C’est donc une belle confirmation pour eux. Il faut aussi préciser que l’aspect contractuel joue pour ces trois grands talents. Si la direction veut espérer les prolonger avant qu’ils n’entrent dans leur dernière année (fin de bail en 2023 à chaque fois), il faut leur envoyer des signes encourageants sur le plan sportif.

La seule vraie nouveauté dans le noyau A chez les jeunes s’appelle donc Nayel Mehssatou, un milieu de terrain reconverti back droit. Il a impressionné par sa technique, sa soif d’apprendre et sa grinta. Il présente la particularité de pouvoir jouer pour trois équipes nationales : la Belgique (où il est né), le Chili (le pays de sa maman) et le Maroc (le pays de son papa). Pour l’instant, il a déjà joué avec la sélection de jeunes belge et chilienne.

Trois recrues et des départs dans le noyau A

Kompany a maintenant une petite trentaine de joueurs dans son noyau A. Il faut encore ajouter Makarenko. L’Ukrainien, qui était à l’Euro, est attendu à l’entraînement. Le club espère le vendre, à un an de la fin de son contrat, mais il ne sera pas envoyé dans le groupe des indésirables (Trebel, Vranjes, Bakkali…). D’autres garçons sont dans le noyau A avec un bon de sortie comme Makarenko : Vlap, Cobbaut et Wellenreuther.

Le groupe de Kompany est donc encore loin d’être figé, d’autant que la direction espère encore lui amener trois renforts d’ici le 31 août : un milieu pour remplacer Sambi Lokonga, un ailier rapide (ce qui pourrait pousser Dauda vers la sortie) et un avant-centre.

Notons encore que la porte entre les A et les U21 reste toujours grande ouverte. Comme la saison dernière, les jeunes les plus méritants pourront espérer (re)venir en équipe première à tout moment.