Vanheusden puis Bornauw: la relève défensive prend des risques pour bousculer la hiérarchie chez les Diables

Critiqué pour la gestion de sa défense lors de l'Euro, Roberto Martinez doit voir avec plaisir le transferts des deux Diables. En effet, Vanheusden et Bornauw rejoignent respectivement le Genoa et Wolfsburg. Les deux défenseurs se mettent en danger pour grandir dans un but précis: bousculer la hiérarchie chez les Diables.

Vanheusden puis Bornauw: la relève défensive prend des risques pour bousculer la hiérarchie chez les Diables
©BELGA

Zinho Vanheusden, le vrai successeur de Kompany?

Personne n'est étonné par le choix de l'ancien capitaine du Standard. Racheté par l'Inter à hauteur de 16 millions d'euros, il est prêté au Genoa dans la foulée. Dans son message d'adieu, le défenseur de 21 ans avoue vouloir grandir. "Mes ambitions sont tellement élevées que je veux pouvoir donner le maximum et je pense que c'est le moment opportun pour le faire" avait-il expliqué.

Clairement, il est celui des deux joueurs qui est le plus proche de faire partie du groupe de Martinez dans la durée. Il faisait d'ailleurs partie des Diables repris en tant que réserviste pour l'Euro. Il y a quelques mois, le père du joueur Johan Vanheusden, avouait que la Coupe du Monde était clairement un objectif. "Pour nous, c'est un grand honneur qu'il ait été appelé comme réserviste pour l'Euro" avait-il commencé. "Bien sûr, il serait déçu de ne pas être repris pour le Qatar. Mais il comprendrait la décision. Intérieurement, il aura du mal mais j'estime que c'est logique non? Représenter son pays est aussi la plus belle chose qui soit. De toute façon, la décision revient à l'entraîneur. Il le verra au travail tous les jours. Je sais que Zinho est prêt à 100% dans sa tête. Il a des ambitions incroyables, vous ne pouvez pas imaginer."

Roberto Martinez n'a jamais caché apprécier l'ex-défenseur des Rouches. En octobre, il était monté au jeu face à la Côte d'Ivoire et avait impressionné l'entraîneur fédéral. "J’ai beaucoup aimé le match de Zinho. Son positionnement défensif face à ces attaquants était très bon. Il était très calme au ballon. Le match est arrivé au bon moment pour lui, il était déjà très bon avec le U21 et est devenu capitaine du Standard" avait-il déclaré.

Chez les Diables, il dispose d'un profil différent des autres. Autoritaire dans les airs, bon balle au pied et doté d'une belle vision du jeu, Vanheusden va encore parfaire ses notions tactiques en Italie. Ce qui lui permettra de devenir un joueur encore plus complet. Dans cette optique, il pourrait remplacer doucement mais sûrement Toby Alderweireld. Même si son profil le rapproche davantage de Vincent Kompany. Un avis partagé par Philippe Albert dans Het Laatste Nieuws: "Il est le successeur de Vincent Kompany en équipe nationale. C'est pourquoi Martinez a eu raison de le sélectionner lors de la dernière trêve internationale. C'est un défenseur qui se lance dans des duels comme Vermaelen, et qui est également très doué avec ses pieds et ose dribbler. Comme son père Johan, il est également un joueur très intelligent"

Ce transfert pourrait lui permettre de gagner une stature internationale. En étant au Standard, il lui était impossible d'éventuellement prendre le leadership de la Belgique. S'il réussit son premier pari au Genoa puis celui à l'Inter, Vanheusden changera de statut. Et la Belgique peut s'en frotter les mains. 

Sebastiaan Bornauw, toujours plus haut

Comme Vanheusden, lui aussi avait joué contre la Côte d'Ivoire. Avec des fortunes diverses. Car il avait été remplacé par... le défenseur du Standard après une énorme bévue. Pour autant, Roberto Martinez n'avait pas voulu enfoncer le blondinet. "Sebastiaan (Bornauw) doit comprendre que ce match était fait pour faire ce genre d’erreurs. On doit se féliciter de voir un joueur de son âge avec l’équipe nationale. Il évolue à une position où les erreurs se remarquent plus facilement" avait déclaré le Catalan.

Quelques mois plus tard, il récidivait contre la Suisse. Dans une défense inédite qu'il composait avec Mechele et Vertonghen. "Il ne faut pas juger les joueurs sur leurs erreurs, car tout le monde en fait. C'était un match difficile pour les défenseurs centraux car ils n'ont jamais joué ensemble" avait une nouvelle fois défendu Roberto Martinez. Des débuts pas idylliques donc. 

Malgré ses mauvaises prestations lors de ses deux seules et uniques sélections chez les Diables, Bornauw représente tout de même l'avenir en sélection. Parti un peu à la surprise générale du côté de Cologne après une bonne saison au RSCA, le colosse de 21 ans a explosé en Allemagne. Surtout lors d'une première saison où il a été l'une des révélations de Bundesliga. Il avait notamment terminé deuxième meilleur buteur du club en championnat avec six réalisations.

La défunte saison a été un peu plus compliquée. Personnellement, déjà, où il a été blessé gravement après une opération du dos qui aurait pu s’avérer fatale en février dernier. Collectivement ensuite où les Boucs ont fini barragistes pour finalement se maintenir en division 1. Malgré ces contraintes, il s'est montré décisif grâce à un but de la tête à la 86e minute face à Schalke qui a évité à son club la relégation directe. Cet apport offensif a même poussé Wolfsburg a misé sur lui. Selon Bild, le défenseur était absent de l'entraînement pour parapher son contrat. Dans l'aventure, Cologne récupère tout de même 17 millions d'euros. 

Très fort dans les duels aériens dans les deux surfaces, Bornauw ressemble fortement à son agent Daniel Van Buyten. Lui aussi peut lorgner la place d'Alderweireld. Car il n'est pas gaucher comme Vertonghen ou Vermaelen et qu'il ne dispose pas d'une assez bonne relance pour remplacer Boyata au centre des trois défenseurs. Mais une chose est certaine, si ce transfert se réalise, cela ne peut-être que bénéfique pour les Diables. Le club VW va disputer la prochaine C1. Ce qui va lui permettre de grandir encore et toujours. De là à se faire une place au soleil au Mondial? Réponse d'ici quelques mois !