Ligue des Champions : Genk lance sa campagne européenne mardi face au Shakhtar Donetsk

Ligue des Champions : Genk lance sa campagne européenne mardi face au Shakhtar Donetsk
©Belga

Genk lance sa camapgne européenne mardi contre le Shakhtar Donetsk, que les Limbourgeois reçoivent au 3e tour préliminaire aller de la Ligue des Champions. Habitués de la C1, les Ukrainiens partiront avec l'étiquette de favoris, mais les Limbourgeois, vice-champîons de Belgique et vainqueur de la Coupe, espèrent rejoindre le FC Bruges en phase de poules. Il faudra pour cela encore gagner un barrage face au Sparta Prague ou l'AS Monaco.

"Nous avons travaillé toute une saison pour pouvoir être ici, et nous allons tenter de nous qualifier face à une belle équipe", a déclaré l'entraîneur de Genk John van den Brom lors de la conférence de presse de veille de match. "Ils sont très bons, mais nous aussi. On a toujours une chance quand on joue son propre jeu et qu'on reste concentré et organisé, même contre un adversaire beaucoup plus riche".

Si neutraliser l'attaquant du Shakhtar Lassina Traoré sera une des clés du match pour van den Brom, le coach limbourgeois ne veut pas dévoiler ses cartes, notamment ce qui concerne Paul Onuachu, le meilleur buteur du dernier championnat. "Paul s'est très bien entraîné ces derniers jours, Il est disponible et dans la sélection pour demain . A part Simen Juklerød, tout le monde est apte à jouer", dit van den Brom.

Genk a débuté par un 1/6 en championnat, avec un partage au Standard (1-1) en ouverture du championnat, suivi d'une défaite 3-4 face à Ostende vendredi. "Nous avons joué un bon match mais nous n'avons pas gagné car nous n'avons pas bien défendu", estime John van den Brom. "Le plus important est que nous ayons pu analyser cette défaite. Nous devons aller de l'avant, nous avons une dette envers nos supporters après le match de vendredi".

Bryan Heynen jouera mardi son 25e match européen pour le compte de Genk. "Nous ferons tout pour passer au tour suivant", dit le capitaine limbourgeois. "Nous n'en sommes qu'à deux journées de championnat. Ca serait grave si on commençait déjà à douter. Tout le monde a pris conscience qu'il fallait faire mieux, c'est maintenant à nous de montrer sur le terrain que nous sommes prêts".

Du côté ukrainine, l'entraîneur du Shakhtar Roberto De Zerbi s'attend à un match ouvert. "Genk est une très bonne équipe. Beaucoup d'équipes jouent des matches fermés en misant sur le contre, mais je ne pense pas que ce sera le cas de Genk"', dit le coach italien des vice-chamîons d'Ukraine. De Zerbi ne pense pas non plus que le début de championnat poussif des Limbourgeois jouera un rôle mardi. "Jouer en championnat ou en Coupe d'Europe sont deux choses différentes. Ils jouent depuis longtemps ensemble".

Le match retour aura lieu en Ukraine mardi prochain.