Baptême de feu sous haute tension pour Anderlecht

Après le bilan de 1 sur 6 en championnat, Vincent Kompany n’a pas droit à l’erreur en Albanie, face à un adversaire peu sexy.

Baptême de feu sous haute tension pour Anderlecht
© BELGA
Neuf cent soixante-six jours. À 34 jours près, les supporters d’Anderlecht auraient été privés de football européen pendant mille jours. Une éternité pour un club qui s’était qualifié 55 fois de suite avant cette période de disette....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité