"Aucun joueur n'est au-dessus du club, pas même le meilleur": le président du Barça s'explique sur le départ de Messi

Joan Laporta a tenu une conférence de presse ce vendredi pour apporter des précisions sur la non-prolongation du contrat de Leo Messi.

"Aucun joueur n'est au-dessus du club, pas même le meilleur": le président du Barça s'explique sur le départ de Messi
©Montage
La Rédaction

Au lendemain de l'annonce de la fin de l'aventure de Lionel Messi au FC Barcelone, le président du club catalan s'est expliqué ce vendredi devant la presse.

Joan Laporta est venu donner des explications sur les négociations autour de Lionel Messi. Et pour ce dernier, la raison du capotage du transfert est simple : "La masse salariale de Barcelone est équivalente à 110% des revenus totaux du club, nous n'avons donc aucune marge à ce niveau. Les règles de la Liga sont régulées par le Fair Play financier et nous ne pouvons rien y changer."

Laporta, élu à la présidence du Barça en début d'année, a tenu à se défendre face à ce terrible échec : "Les chiffres qui nous ont été présentés quand nous avons repris le club se sont avérés encore plus mauvais que nous le pensions."

En raison de ses finances dans le rouge, le FC Barcelone n'a donc pas réussi à conserver sa star argentine, malgré la volonté des deux parties."Nous aurions aimé pouvoir prendre ce risque, mais c'est tout simplement impossible. Sinon, nous mettrions l'avenir du club en péril", a expliqué Laporta, "Cela nous ne pouvons pas nous le permettre. Aucun joueur ne figure au-dessus du club même s'il s'agit du plus grand de tous, pour lequel nous sommes très redevables. Il voulait rester, nous le voulions également, mais cela n'est pas possible."

Si certains estiment que malgré l'annonce du club jeudi, une prolongation de Messi est encore possible, Laporta a tout de suite éteint cet espoir : "Je ne veux pas créer de faux espoir. Messi doit aller de l'avant. Et nous devons également repartir de l'avant, car la compétition débute dans peu de temps. Nous avons tout tenté pendant deux mois. Nous avions un accord avec Leo pour deux saisons supplémentaires, pour lesquelles son salaire allait être étaler sur cinq ans. Mais finalement, ce montage ne s'est pas avéré conforme aux règles."

Sur le même sujet