Au PSG, Messi va faire face à son plus grand défi

Il y a un peu moins de dix ans, aux prémices du projet, Nasser Al-Khelaïfi n’avait pas caché sa volonté non pas d’acheter le futur Lionel Messi mais de le former. Au final, le président parisien n’a fait ni l’un ni l’autre et s’est offert la version originale qui était là, libre comme l’air.

L’ironie de l’histoire veut que l’un des transferts les plus retentissants de ce jeu devenu...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet