Anderlecht s'incline à Genk sur un but tardif de Ugbo (1-0)

Trois jours après l'élimination piteuse en Coupe d'Europe, les hommes de Vincent Kompany subissent une autre défaite.

Anderlecht s'incline à Genk sur un but tardif de Ugbo (1-0)
© BELGA
Belga

Iké Ugbo n'a pas manqué ses débuts avec Genk dimanche lors du duel de la 6e journée du championnat contre Anderlecht (1-0). Monté au jeu (82e), l'attaquant anglais a marqué l'unique but de la rencontre (87e), propulsant le club limbourgeois à la 4e position (10 points). Anderlecht recule en 11e position (7 points, un match de moins) A Genk, Kristian Thorstvedt a pris la place de Mike Tresor et Ugbo, qui a été acquis à Chelsea, a démarré sur le banc. Vincent Kompany a associé El Hadj à Lior Refaelov tandis que Yari Verschaeren et Francis Amuzu ont débuté sur le banc, tout comme le nouvel arrivé Christian Kouamé. Les deux équipes ont mis du rythme à la rencontre et les Bruxellois auraient pu réussir un bon coup d'emblée grâce à la vitesse de Benito Raman dont le tir est passé au-dessus (1ère).

Après son bon départ, Anderlecht a reculé et Genk a pris la possession de balle à son compte. Si les Limbourgeois avaient le match en mains, ils n'étaient pas efficaces (1 tir cadré en première période) à l'image de Junya Ito. Après s'être facilement débarrassé de Taylor Hardwood-Bellis, le Japonais a expédié le ballon à côté alors qu'il s'était retrouvé face au but (17e).Anderlecht a pris cet avertissement au sérieux et sur un excellent service de Refaelov, Raman n'est pas arrivé à reprendre le ballon (21e). Ensuite, sur un coup franc de Sergio Gomez, Harwood-Bellis a vu sa frappe s'écraser sur le poteau (39e). Anderlecht avait pris le dessus mais Jhon Lucumi a surgi in extrémis pour empêcher Raman d'ouvrir le score (45e).

Anderlecht a eu les plus belles occasions mais n'avait pas cadré un seul tir en première période. Pour changer la donne, Kompany a lancé Kouamé pour Joshua Zirkzzee, peu à son affaire. Les Mauves se sont montrés plus présents dans les duels sans pour autant prendre l'ascendant. Ils ont même eu une frayeur quand Ito a pris Gomez de vitesse et a centré pour Paul Onuachu dont la déviation a été repoussée par Harwood-Bellis (63e). Anderlecht a alors répliqué par Kouamé. L'Ivoirien a ponctué une montée par une passe parfaite à Raman, qui n'a toujours pas expédié le ballon dans le cadre (64e). Par contre, Harwood-Bellis n'était pas verni puisque après son poteau, il a expédié un missile sur la transversale (77e).

Genk a relancé la machine en faisant monter Ugbo à la place de d'Onuachu (82e). Cela a directement eu des répercussions et Hendrik Van Crombrugge a dû intervenir devant Théo Bongonda (84e). Mais le gardien anderlechtois n'aura pas pu empêcher Ugbo de signer des débuts en fanfare (87e, 1-0).

Revivez le match