Albert Sambi Lokonga espère jouer ses premières minutes avec les Diables: "Les jeunes sont prêts"

Albert Sambi Lokonga veut profiter de ses premières minutes avec les Diables pour s’imposer dans le groupe de Martinez.

Albert Sambi Lokonga espère jouer ses premières minutes avec les Diables: "Les jeunes sont prêts"
© BELGA

Les premières questions ont bien sûr tourné autour de l'actualité tourmentée d'Arsenal, sa nouvelle équipe mais l'important résidait ailleurs pour Albert Sambi Lokonga. Après avoir goûté aux joies de la sélection en mars dernier sans avoir pu entrer en jeu, le milieu de terrain va connaître ses premières minutes sous le maillot des Diables Rouges. "J'ai hâte de jouer ces matchs pour progresser. Je n'ai pas encore eu de discussion avec Roberto Martinez concernant les trois rencontres à venir mais j'espère y jouer un rôle."

Cinq mois se sont écoulés entre sa première apparition dans le groupe et ce rendez-vous international. Malgré ce court laps de temps, c'est un tout autre joueur prêt à endosser des responsabilités. "Je ne dirai pas que je suis différent mais c'est vrai que mon statut a changé. Le niveau de l'Angleterre n'est pas celui de la Belgique. Au fond, je suis toujours le même Sambi."

Son passage hivernal en équipe nationale l'a pourtant aidé à réaliser le choix juste cet été. "En venant ici, j'ai remarqué que j'avais beaucoup de choses à apprendre. La qualité des joueurs et le changement de rythme lors des entraînements se sont fait ressentir directement. C'est ce qui m'a fait comprendre que je devais franchir un cap."

Ce transfert à Arsenal doit permettre à l'ancien Anderlechtois de conquérir définitivement sa place dans un effectif qui se trouve à un virage générationnel important de son histoire. "Le sélectionneur ne m'a pas parlé d'une nouvelle génération", réfute-t-il.

Le joueur de 21 ans dispose tout de même d'une belle carte à jouer dans ce renouvellement. "Ce n'est pas à moi de dire s'il faut rajeunir l'équipe. Après, quand on voit comment Jérémy Doku a presté à l'Euro, ça montre que les jeunes sont prêts à jouer."

Un mois après avoir quitté la Belgique, Sambi Lokonga revient déjà au pays pour des échéances internationales mais ça ne l'empêche pas de suivre son ancienne équipe. "Ça me fait mal pour Anderlecht. C'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens. Beaucoup de nouveaux joueurs doivent comprendre le système que Vincent souhaite mettre en place. Ce ne sont pas des débuts attendus mais c'était pareil l'an passé."

Contrairement à son club formateur, le Verviétois a lui réussi ses débuts sur le plan personnel dans son nouveau projet. Il ne lui reste plus qu’à réitérer ses performances lors des dix jours à venir.