La réponse pleine d'intelligence des joueurs anglais après les cris racistes du public hongrois

La Puskas-Arena a une fois de plus offert un climat malsain.

La réponse pleine d'intelligence des joueurs anglais après les cris racistes du public hongrois
© AFP
Ju.Pa

L'amende de 100.000 euros et les trois matchs à huis clos adressés à la la fédération hongroise à cause "du comportement discriminatoire de ses supporters" lors de l'Euro n'a pas suffi à faire calmer les fans hongrois.

Face à l'Angleterre, ils se sont signalés une énième fois de la pire des manières dès le début du match. Ils ont commencé à siffler directement les Three Lions qui ont posé leur genou à terre avant le coup d'envoi.

Les cris de singe ont ensuite envahi la Puskas Arena quand Raheem Sterling se trouvait en possession du ballon ou lorsque Jude Bellingham s'est échauffé.

Impressionnants de calme, les hommes de Gareth Southgate ont répondu sur le terrain en s'imposant quatre à zéro. Sterling a marqué et a délivré une passe décisive.

De quoi enclencher des jets de gobelets en sa direction mais Declan Rice et Jack Grealish ont apporté la plus belle des réponses en saisissant l'objet pour faire semblant de boire.

"Victoire brillante dans une atmosphère inacceptable", a tweeté le nouveau milieu de terrain de City.

Espérons que l'UEFA sanctionne encore des supporters qui n'ont rien à faire dans un stade.

Sur le même sujet