Un triplé étincelant, un record et des larmes de bonheur: la nuit mémorable de Lionel Messi avec l'Argentine

Un triplé de Lionel Messi a permis à l'Argentine de battre à plate couture la Bolivie en match de qualifications pour la Coupe du Monde 2022, et à la star du Paris Saint-Germain de battre le record des buts en sélection en Amérique du Sud. La Pulga n'a d'ailleurs pas pu retenir ses larmes au moment de présenter le trophée de la Copa America à ses supporters.

J.Co (avec AFP)

Face à une laborieuse Bolivie, Messi a marqué à la 14e, 64e et 88e minutes, mettant en liesse les 25.000 spectateurs du stade Monumental de Buenos Aires, ouvert au public pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Angel Di Maria, Leandro Paredes et encore Marcos Acuña ont eu de bonnes occasions mais leurs actions ont échoué dans les tranchées de la défense bolivienne. Globalement, la sélection de Scaloni a laissé une belle impression, comme si elle semblait libérée depuis son titre continental en juillet dernier.

"J'ai attendu ça longtemps. Maintenant pour en profiter, c'est un moment unique après avoir attendu si longtemps, je suis très heureux", a déclaré le buteur comblé par l'émotion au point de point de fondre en larmes.

Record de Pelé battu

Messi, dont c'était la 153e sélection en équipe d'Argentine, bat ainsi avec 79 buts en équipe nationale le record du légendaire Brésilien Pelé, qui était de 77 buts.

Le détenteur du record du monde en sélection est Cristiano Ronaldo avec 111 réalisations en 180 matches avec le Portugal, la dernière en date contre l'Irlande la semaine dernière.

A la fin de la rencontre, les organisateurs avaient prévu un concert et des feux d'artifice.

Les joueurs ont levé les bras vers les tribunes occupées à 30% seulement en raison de la pandémie de Covid-19.

"Les gens sont fous (de joie). Tout s'enchaîne, l'équipe nationale qui vient d'être championne de la Copa America", a dit Messi évoquant les restrictions d'accès dans les stades en raison des restrictions sanitaires.

Avec 18 points, l'Argentine est deuxième derrière le Brésil, vainqueur 2-0 jeudi face au Pérou. La Bolivie, elle, n'a plus aucune chance de qualification.