Kompany avant la rencontre à Saint-Trond: "Le synthétique ? Un problème si c'est moi qui devais jouer"

Le coach anderlechtois a préfacé la rencontre de ce dimanche, à Saint-Trond.

Kompany avant la rencontre à Saint-Trond: "Le synthétique ? Un problème si c'est moi qui devais jouer"
©belga
Louis Janssen

Kompany a à nouveau pu compter sur ses internationaux, enfin de retour de sélection. "Au niveau des minutes jouées par chacun, cela s'est bien passé", a confié le T1 des Mauves. "Lors du dernier rassemblement (en septembre), beaucoup d'entre eux avaient trois matchs dans les jambes. Ici, c'était plus limité."

Certains ont eu l'occasion de se distinguer comme Sergio Gomez (3 buts et un assist avec les U21 espagnols) ou Joshua Zirkzee (un doublé avec Jong Oranje). "Oui, ils reviennent avec les louanges. Nous avons un groupe qui est en forme dans l'ensemble."

Alors que le retour d'Amir Murillo est attendu ce vendredi dans la journée, la mauvaise nouvelle est venue d'Irlande. Josh Cullen a manqué le match amical contre le Qatar mercredi en raison d'une blessure. "Nous verrons pour dimanche. Comme d'habitude, Josh a mis le pied où il ne devait pas le mettre (rires). Il est aussi revenu avec quelques agrafes sur la tête. C'est Josh Cullen. Cela fait partie de comment il est en tant que personne. S'il y a même 1% de chance qu'il soit fit, il donnera tout pour l'équipe."

Face à Saint-Trond, Kompany s'attend à un match compétitif. "C'est une équipe qui, à travers l'entraîneur, a toujours cette intensité allemande. Il (Bernd Hollerbach) a fait un excellent travail, surtout quand il était à Mouscron. Avec une équipe qui pressait haut, qui poussait, qui était directe et qui avait une idée. C'est un entraîneur que je connais bien et que je respecte. Avec des moyens limités, il arrive à faire ressortir une identité et énormément de son groupe. Si on regarde les résultats de Saint-Trond, il y a rarement une différence de plus d'un but."

Le terrain synthétique du Stayen, influencera-t-il la sélection de VK ? "Au niveau des profils, nous avons des joueurs assez habitués à jouer sur ce genre de surface. Nous avons aussi l'avantage d'avoir une équipe assez jeune qui ont tous déjà connu un synthétique pendant leur formation. Cela aurait problématique si moi je devais jouer (rires). Nous ne nous soucions pas trop de ce facteur."

Plus tôt dans la saison, Kompany avait émis l'idée qu'il ferait un premier bilan après dix matchs. "Nous sommes encore tôt dans la saison. Nous faisons souvent un bilan durant les trêves internationales. Nous regardons vers l'avant. Mais effectivement, tu veux toujours voir de la progression. Sinon, il y a un problème. Nous avons progressé. Maintenant il faut traduire les bonnes prestations en victoires. Je ne peux pas prédire quand cela arrivera. Je préférerais que ce soit plus tôt que tard."

Manchester City se déplace au Club Bruges mardi prochain dans le cadre de la Ligue des champions. L'ancien défenseur et capitaine des Sky Blues n'aurait pas encore reçu de coup de fil de Pep Guardiola. "Que dois-je apprendre à Guardiola et à Kevin De Bruyne à propos de Bruges (rires) ? Je suis sûr qu'ils font très bien leurs devoirs."