"Totalement irresponsable": le Standard annonce des sanctions à l'encontre du supporter qui a lancé le pétard vers Rafael Romo

Le club liégeois est revenu sur l'incident de samedi soir.

"Totalement irresponsable": le Standard annonce des sanctions à l'encontre du supporter qui a lancé le pétard vers Rafael Romo
©BELGA

Alors que le Standard venait inexplicablement de se faire remonter au score dans les toutes dernières minutes du match , l'arbitre de la rencontre a dû interrompre la partie à quelques secondes de la fin du temps additionnel. Les supporters, furieux, avaient alors lancé un pétard à quelques centimètres du gardien louvaniste, Rafael Romo .

Ce lundi, le club a communiqué, via son site internet, et est revenu sur cet incident. "Ce geste est totalement irresponsable et n'a rien à faire dans un stade de football."

L'auteur des faits a été " identifié grâce aux caméras du stade et sera lourdement sanctionné par les autorités mais également par notre club qui va lui interdire l'accès à notre stade pour une période équivalant à la peine maximale en vigueur" . Selon nos informations, il pourrait être interdit d'entrer à Sclessin durant les cinq prochaines années.

La direction accepte les critiques et "n'a aucun souci avec la liberté d'expression (banderoles, chants négatifs, sifflets…) qui fait partie du football : nos supporters ont le droit d'exprimer leur mécontentement quand la situation sportive ne correspond pas à leurs attentes ". Avant de poursuivre. " Par contre, tous les actes qui portent atteinte à l'intégrité physique d'autrui (joueurs, staffs, arbitres, stewards, ramasseurs de balle, membres de notre personnel ou sous-traitants et bien sûr nos supporters) sont totalement prohibés et seront sanctionnés très sévèrement selon le principe de la tolérance zéro".

Avant de conclure, le club adresse un message de soutien au gardien vénézuélien. " Nous réitérons nos plus sincères excuses à Rafael Romo et espérons que son état de santé va rapidement revenir à la normale".