Felice Mazzù fier de ses joueurs: "Le genre de victoire qui nous fait grandir"

Felice Mazzù se montrait satisfait de ses troupes malgré le petit coup de pression à quelques minutes du terme.

Felice Mazzù fier de ses joueurs: "Le genre de victoire qui nous fait grandir"
©BELGA
Ferrante Sébastien

L’Union aime bien jouer avec les émotions. Par moments positifs, par moments négatifs, les derniers matchs du matricule 10 ne sont pas appropriés aux personnes cardiaques.

La semaine dernière face à Seraing, les hommes de Felice Mazzù étaient parvenus à renverser la vapeur, à dix contre onze, en étant menés 0-2 à la pause. Cette fois-ci, les Saint-Gillois menaient par deux buts d'écart mais ont failli laisser filer les trois points en fin de partie. "Je ne pense pas qu'on avait prédit en début de saison que l'Union puisse enchaîner autant de victoires. Si, maintenant, on doit se montrer négatif envers mon groupe car on est allé chercher les trois points dans la douleur, je ne trouve pas ça juste pour lui", racontait le T1 de la Butte après cette partie folle.

Comme on le dit souvent dans ce genre de match au sommet, l’important n’est pas de bien jouer ou de faire le travail parfaitement mais bien de repartir à la maison avec le plein de points. C’est ce que l’Union est parvenue à faire en s’appuyant, pour une fois, sur sa justesse technique en zone offensive.

Les Jaune et Bleu ont laissé filer des points en début de saison par défaut de finition mais se sont bien rattrapés au Kehrweg. "On a fait, pour moi, septante très bonnes minutes. C'est vrai que nous avons souffert après leur premier but. Il y a eu le feu, Eupen a pris beaucoup de confiance. Mais, heureusement, mon groupe a encore su montrer tout son caractère et a pu émerger au bon moment. Je tire mon chapeau, une nouvelle fois, à mes joueurs. J'ai envie de dire que ce sont des victoires de la sorte qui nous font grandir. Il faut rester très positif avec ce groupe."