Grâce à un but du revenant Bokadi, le Standard sauve un point face à Courtrai (1-1)

La rencontre sera particulière pour le coach du Standard face aux Kerels.

Grâce à un but du revenant Bokadi, le Standard sauve un point face à Courtrai (1-1)
©BELGA
La Rédaction

Après avoir passé l'obstacle Mouscron en seizièmes de finale de la Coupe de Belgique, le Standard n'est toujours pas parvenu à s'imposer en championnat sous Luka Elsner. Les Rouches n'ont pas réussi à faire mieux qu'un partage 1-1 face à Courtrai, sauvant un point grâce à Bope Bokadi de retour après une longue absence.

Le début de rencontre est animée mais le rythme baisse après 15 minutes de jeu. Si les Courtraisiens se créent la première grosse occasion via Gueye à la 31e minute de jeu, ce sont bien les Rouches qui auraient pu mener au score au repos. Mais Ilic s'est montré souverain sur les frappes de Siquet et Nkounkou pour garder les deux équipes à égalité.

La séconde période débute mal pour les Rouches qui encaissent rapidement. Gueye se voit offrir un magnifique centre au second poteau. Sa remise de la tête est déviée par Bodart dans les pieds de Moreno qui a trompé le gardien liégeois pour faire 0-1. Ce but courtraisien a assomé les Liégeois qui ont multiplié les erreurs sous les huées de quelques supporters.

À la 70e minute, alors que le rythme avait sensiblement baissé, les Rouches se sont créés leur plus belle occasion du match. Bien servi sur le côté droit de la surface, Raskin centre en direction de Bastien, isolé au point de penalty. Mais sa frappe en un temps est magnifiquement stoppée par Ilic. Cette première occasion liégeoise a fait tourner la rencontre. Les situations dangereuses se sont multipliées dans le rectangle courtriaisien. Jusqu'à la 82e minute et l'égalisation du revenant Bope Bokadi dont la frappe n'a laissé aucune chance à Ilic.

Malgré deux nouvelles grosses occasions de Klauss dans les ultimes instants, le score ne bougera plus. Le Standard est toujours coincé à la 12e place du classement.

Revivez la rencontre en direct