Via des bannières, Amnesty a fait part de son mécontentement samedi soir au Stade Roi Baudouin (PHOTOS)

Des militants d'Amnesty et des supporters ont déployé plusieurs bannières géantes appelant au respect des droits des travailleurs au Qatar dans les travées du stade Roi Baudouin samedi soir, durant le match Belgique-Estonie.

Via des bannières, Amnesty a fait part de son mécontentement samedi soir au Stade Roi Baudouin (PHOTOS)
©Twitter Amnesty Belgique
Belga

C'est ce qu'a indiqué la section belge francophone de l'organisation de défense des droits humains à l'issue de cette rencontre qualificative pour le Mondial 2022 dans le pays du Moyen-Orient.

Sur leurs bannières, les militants et supporteurs ont appelé la FIFA, la fédération internationale de football, et le Qatar à protéger les droits des travailleurs migrants dans le cadre de l'organisation de la compétition qui débutera dans un an et pour laquelle les Diables Rouges se sont qualifiés samedi soir grâce à leur victoire contre l'Estonie. Ces travailleurs continuent en effet d'être exploités et de voir leurs droits piétinés, dénonce François Graas, coordinateur des campagnes de la section belge francophone d'Amnesty International. L'organisation appelle le Qatar à mettre en oeuvre de toute urgence les réformes que le pays a lui-même annoncées afin d'améliorer la situation de ces milliers de personnes.

Depuis plusieurs années, Amnesty international dénonce l'exploitation et les mauvais traitements que subissent les travailleurs migrants au Qatar, particulièrement dans le contexte de l'organisation de la prochaine Coupe du monde. En août dernier, l'organisation de défense des droits humains avait pointé le manquement des autorités qatariennes au devoir d'enquêter sur les décès de plusieurs milliers de ces personnes, alors qu'un lien avait été établi entre leur mort prématurée et leurs conditions de travail dangereuses, notamment dans la construction des stades qui accueilleront l'événement. Amnesty a adressé à Gianni Infantino, président de la FIFA, une pétition appelant à de "réels changements" au Qatar.