Les Diablotins impressionnent et poursuivent leur sans faute après leur victoire en Ecosse (0-2)

Grâce à une victoire 0-2 en Écosse mardi soir à Dundee, l'équipe nationale masculine de football espoirs est assurée de terminer à l'une des deux premières places du groupe I des qualifications pour l'Euro 2023.

Les Diablotins impressionnent et poursuivent leur sans faute après leur victoire en Ecosse (0-2)
©BELGA
Belga

Les U23 belges ont même aligné une sixième victoire de rang et affichent le bilan immaculé de 18 points sur 18. Un partage au Danemark, 2e avec 9 points sur 12, en mars 2022 assurerait la première place du groupe aux Diablotins, directement qualificative pour la phase finale de la 24e édition de l'Euro U23, prévu du 9 juin au 2 juillet 2023 en Roumanie et en Géorgie.

La Belgique a dominé le premier acte et c'est assez logiquement qu'elle a ouvert la marque. Il a toutefois fallu attendre une grossière erreur défensive, et la faute dans le rectangle de Josh Doig sur Yorbe Vertessen, pour voir Loïs Openda marquer sur penalty (0-1, 40e). C'est le 6e but en autant de matches pour l'attaquant de Vitesse, prêté par le Club de Bruges.

Alors que les Écossais ont poussé pour égaliser au retour des vestiaires, les Diablotins ont hérité d'une franche possibilité mais Nicolas Raskin, sur un rapide contre, a manqué le dernier geste (69e). Les Belges ont fini par se mettre à l'abri grâce à une reprise de volée de près signée Raskin, parfaitement servi par son équipier au Standard Hugo Siquet (0-2, 87e).

L'équipe de Jacky Mathijssen, qui n'a encaissé qu'un seul but en six matches, caracole donc en tête de son groupe avec 18 points et devancent le Danemark (9 sur 12), l'Écosse (4 sur 12), la Turquie (4 sur 15) et le Kazakhstan (0 sur 15).

Les neuf vainqueurs de groupe de qualification et le meilleur deuxième obtiendront leur billet pour la phase finale de la 24e édition de l'Euro 2023. Elle servira aussi de tournoi qualificatif européen pour les JO 2024 de Paris. Les huit autres deuxièmes joueront un barrage (aller-retour) afin de connaître les quatre dernières équipes. Les deux pays hôtes sont directement qualifiés.