Qualifs Mondial-2022: qui est barragiste et qualifié? Voici le mode d'emploi sur les prochains barrages en Europe

Les résultats après les rencontres de ce mardi soir.

Qualifs Mondial-2022: qui est barragiste et qualifié? Voici le mode d'emploi sur les prochains barrages en Europe
©AFP
AFP

Les Pays-Bas ont validé leur billet pour la Coupe du monde 2022 au Qatar mardi, alors que la Turquie, l’Ukraine et le pays de Galles devront passer par les barrages pour espérer se qualifier.

Il y a désormais dix équipes européennes déjà qualifiées pour le Mondial 2022 (21 novembre-18 décembre 2022), qui sera disputé par un total de 32 sélections: l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, la France, la Serbie, la Suisse et les Pays-Bas.

Trois autres nations européennes supplémentaires décrocheront également leur ticket fin mars 2022 à l’issue des barrages, dont le tirage au sort aura lieu à Zürich (Suisse) le 26 novembre.

Les douze barragistes (les dix deuxièmes de groupe et deux équipes repêchées en fonction du classement final de la Ligue des nations: Autriche et République tchèque) seront alors répartis dans trois tableaux. Au sein de chacun d’entre eux se disputeront des demi-finales (24 et 25 mars) et une finale (28 et 29 mars) sur un seul match, avec prolongation et tirs aux buts éventuels.

Le vainqueur de chaque finale obtiendra sa place au Mondial 2022.

Les six équipes les mieux classées lors des qualifications, têtes de série lors du tirage au sort, auront l’avantage de recevoir à domicile lors de la demi-finale et un autre tirage au sort déterminera quelle nation recevra son adversaire à domicile en finale des barrages.

Les équipes barragistes:

+ Autriche

+ Ecosse

+ Italie

+ Macédoine du Nord

+ pays de Galles

+ Pologne

+ Portugal

+ République tchèque

+ Russie

+ Suède

+ Ukraine

+ Turquie

Les équipes déjà qualifiées:

+ Allemagne

+ Angleterre

+ Belgique

+ Croatie

+ Danemark

+ Espagne

+ France

+ Serbie

+ Suisse

+ Pays-Bas

Les matchs de la soirée:

Victoire sans tracas pour les Français

L'équipe de France s'est imposée 2-0 mardi à Helsinki en clôture des qualifications au Mondial-2022 avec des buts inscrits en seconde période par Karim Benzema et Kylian Mbappé face à la Finlande, non qualifiée pour le tournoi au Qatar.

Déjà qualifiés, les Bleus ont terminé l'année 2021 sur une note positive, trois jours après avoir décroché leur billet pour le Qatar contre le Kazakhstan (8-0). La défaite de la Finlande profite à l'Ukraine, deuxième du groupe après sa victoire 2-0 en Bosnie-Herzégovine et qualifiée pour les barrages prévus en mars 2022.

Les Pays-Bas qualifiés, l'Ukraine et la Turquie en barrages

Les Pays-Bas ont fait le nécessaire pour conserver leur première place et se qualifier directement pour le Mondial-2022 mardi tandis que la Turquie et l'Ukraine devront passer par les barrages. Au terme d'un match fermé et tendu, les Néerlandais ont fini par l'emporter 2-0 face à la Norvège, sur une frappe lourde de Bergwijn (84e) et un contre conclu par Depay (90e+1), synonymes de billet direct pour la Coupe du monde au Qatar 2022 (21 novembre - 18 décembre).

Le miracle n'a pas eu lieu pour la Norvège, qui devait absolument l'emporter pour espérer décrocher une des deux premières places, en comptant sur une performance moins bonne que la sienne de la Turquie. Mais les Turcs se sont octroyé la place de barragiste en s'imposant sur le terrain du Monténégro 2-1 et conservent leurs chances de participer au Mondial.

Dans le groupe D, l'Ukraine a chipé la deuxième place à la Finlande, battue à domicile 2-0 par les champions du monde français, déjà qualifiés. Les Bleus l'ont emporté grâce à un but de Karim Benzema et une superbe frappe enroulée de Kylian Mbappé. Les Ukrainiens sont eux venus à bout de la Bosnie 2-0, un succès suffisant pour devancer les Finlandais d'une longueur avec 12 points et ainsi prendre part aux barrages en mars.

Le pays de Galles s'est lui assuré de sa deuxième place dans le groupe E en accrochant la Belgique 1-1 à Cardiff, Kieffer Moore répondant à Kevin de Bruyne. Les Gallois devancent la République Tchèque, victorieuse de l'Estonie 2-0 dans ce même groupe, qui verra néanmoins aussi les barrages, auxquels elle s'est qualifiée par l'intermédiaire de la Ligue des Nations.