Le parquet de l'UB propose trois matchs effectifs pour Raman

L'attaquant a été exclu pour un coup de tête adressé à Faïz Selemani, dimanche contre Courtrai.

Le parquet de l'UB propose trois matchs effectifs pour Raman
©Belga
Louis Janssen

Son expulsion a coupé les Mauves dans leur élan. D'autant plus qu'ils étaient en train de prendre le dessus sur les Courtraisiens. S'il a déjà laissé ses coéquipiers dans le pétrin, Benito Raman va devoir les regarder depuis les tribunes durant plusieurs semaines.

Le parquet de l'Union belge a fait une proposition transactionnelle : Raman risque quatre matchs de suspension (trois effectifs et un avec sursis). Il risque également d'une amende de 3500 €.

Reste à savoir si Anderlecht acceptera ou pas la proposition. Si le Sporting refuse, Raman passera devant le Comité disciplinaire ce mardi.