Bruges s'incline lourdement face à Leipzig, City prend sa revanche contre le PSG

Les Brugeois, surclassés en première mi-temps, se sont finalement inclinés cinq buts à rien.

Belga et AFP

Le Club de Bruges s'est incliné 0-5 à domicile face à Leipzig pour le compte de la 5e journée de la Ligue des Champions dans le groupe A. Les Allemands menaient déjà 4 à 0 au repos grâce à des buts de Nkunku (12), Forsberg (17 sur penalty et 45+1) et André Silva (26). Le score de forfait était l'oeuvre de Nkunku dans les arrêts de jeu (90+3).

C'est la 3e défaite des Bruges qui glisse à la dernière place de son groupe dépassé par son adversaire du jour (4 points tous les deux). Seule la troisième place de la poule permet d'être reversé en Europa League.

Lors de la dernière journée le 7 décembre, Bruges se rend au PSG alors que Leipzig accueille Manchester City, vainqueur des Parisiens (2-1) mercredi. Le PSG et City sont qualifiés pour les 8es de finale de cette Ligue des Champions.

Bruges aura besoin de faire mieux que Leizpig lors de la dernière journée pour accéder à la phase finale de l'Europa League.

Le Club de Bruges, brillant depuis le début de la compétition, a perdu l'avantage qu'il avait durement acquis face à son adversaire du jour dès la première mi-temps. La fébrilité défensive brugeoise se faisait ressentir dès le début de rencontre, lorsqu'Hendry et Nsoki cafouillaient et laissaient Brobbey et André Silva s'en aller au but. La frappe croisée du Portugais était repoussée par Mignolet mais Nkunku surgissait au rebond pour punir les Brugeois (0-1, 12e). Dans la foulée, une nouvelle phase confuse dans la surface des Blauw en Zwart aboutissait à un pénalty provoqué par un geste maladroit de Sowah, pris de vitesse par Brobbey. Forsberg se chargeait de faire justice à son coéquipier (0-2, 17e) et les visiteurs s'offraient déjà une avance confortable.

La pression ne faiblissait pas pour autant et, une dizaine de minutes plus tard, Angeliño trouvait André Silva d'un centre brossé et millimétré. Isolé dans le dos de Nsoki, l'attaquant exploitait parfaitement l'opportunité d'une tête croisée lobée qui laissait Mignolet sur place (0-3, 27e). Bruges se montrait timidement avec des corners à répétition mais Forsberg plantait un nouveau coup de poignard dans les cœurs des hôtes dans les arrêts de jeu. Face à une défense presque apathique, le Suédois repiquait dans l'axe depuis le flanc gauche et concluait une combinaison collective avec une frappe puissante dans le petit côté de Mignolet (0-4, 45e+1).

Au retour des vestiaires, le portier brugeois se montrait solide face à Laimer (49e) et Nkunku (53e), avant que Rits n'envoie un ballon trop timide dans les bras de Riera (55e). André Silva butait à deux reprises sur un Mignolet bondissant alors qu'il s'était trouvé seul au point de pénalty (74e), puis à l'entrée des six mètres (75e).

Quelques instants plus tard, Noa Lang, parti seul au but en prenant de vitesse Gvardiol, manquait une occasion précieuse de sauver l'honneur brugeois et voyait sa frappe boxée par le gardien adverse (76e). Dans les arrêts de jeu, Leizpig ne relâchait pas la pression et Moriba butait sur la défense brugeoise à la conclusion d'un contre mené à la vitesse de l'éclair par Leizpig (90e+2). Finalement, Nkunku scellait l'humiliation brugeoise avec un nouveau but, à la réception d'un énième ballon repoussé par Mignolet (0-5, 90e+3).

Le PSG surclassé par City

Qualifié, mais deuxième: le Paris SG a validé mercredi son billet pour les 8e de finale de la Ligue des champions, mais sa défaite logique sur le terrain de Manchester City (2-1) place le club de la capitale dans une position délicate pour la suite.

Le scénario du match a été cruel pour les Parisiens, qui ont lâché au moment où ils étaient le mieux installés dans la partie, et que le plus dur semblait derrière eux.

Le but de Kylian Mbappé (50e) a dessiné le film du braquage parfait, après une première période que les Anglais ont dominée, avant l'entrée en jeu de Gabriel Jesus (54e), en sauveur providentiel.

L'attaquant brésilien a été impliqué sur l'égalisation de Raheem Sterling (63e), avant de marquer le 2-1 (76e), dans un stade qui a laissé exploser sa joie.

Ce dénouement a laissé Paris hagard, mais au vu des impressions que les hommes de l'entraîneur Mauricio Pochettino laissent depuis le début de la compétition, il était difficile pour eux de rêver mieux.

Ils ont assuré le service minimum en se qualifiant pour les 8es de finale, grâce à l'aide du RB Leipzig, victorieux à Bruges (5-0).

Mais pour la première place, la marche était trop haute pour une équipe qui souffre à chacun de ses matches de C1. City, au collectif plus abouti, même en l'absence de Kevin de Bruyne, a décroché la timbale.

Groupe B

Dans le groupe B, Liverpool a poursuivi son parcours sans faute en gagnant 2-0 contre Porto, grâce à des buts de Thiago Alcantara (52e) et Salah (70e). Divock Origi est monté au jeu dans la foulée du 2e but, à la 71e minute, à la place de Sadio Mané.

L'AC Milan a fait une bonne opération en obtenant une courte victoire, 0-1, en déplacement à l'Atlético Madrid. Le seul but de la rencontre a été marqué dans les dernières minutes par Junior Messias (87e). Yannick Carrasco pour l'Atlético et Alexis Saelemaekers pour l'AC Milan étaient tous les deux titulaires et ont disputé l'entièreté de la rencontre.

Au classement, Liverpool est en tête avec 15 points et compte 10 points d'avance sur Porto, 2e avec 5 points. Tout reste donc à jouer pour les Portugais et pour Milan, 3e à égalité de points avec l'Atlético, à une longueur de Porto.

Groupe C

Le Sporting Portugal a assuré sa qualification pour le prochain tour en venant à bout de Dortmund, 3-1. Pedro Goncalves a marqué un doublé en première mi-temps (30e et 39e) pour mettre les siens sur les bons rails. Emre Can a été exclu à la 74e minute alors que six autres joueurs recevaient un carton jaune pour la même action, avant que Porro ne plante le 3-0 à la suite d'un pénalty manqué par Goncalves (81e). Malen a sauvé l'honneur allemand dans les arrêts de jeu (90e+3). Thomas Meunier et Axel Witsel étaient tous les deux titulaires mais seul le premier a disputé l'entièreté de la rencontre tandis que Witsel a été remplacé à la 66e minute par Dahoud. Thorgan Hazard, testé positif au Covid-19, était absent de la feuille de match.

Avec la victoire de l'Ajax en début de soirée, 1-2 face à Besiktas, le classement du groupe C est scellé. L'Ajax est premier avec 15 points devant le Sporting, 2e avec 9 points. Dortmund, 6 points, s'en va en Europa League et laisse Besiktas dernier sans le moindre point.

Groupe D

Le Real Madrid n'a fait qu'une bouchée du Sheriff Tiraspol en déplacement, 0-3. Les buts ont été inscrits par Alaba (30e), Kroos (45e+1) et Benzema (55e). Courtois a défendu les cages madrilènes pendant 90 minutes alors qu'Eden Hazard était absent de la feuille de match, malade.

Le Real reprend la 1re place à l'Inter, qui s'en était emparé après sa victoire 2-0 face au Shakhtar Donetsk, plus tôt dans la soirée. Les Merengue comptent 12 points, soit 2 de plus que l'Inter; la décision se fera donc lors de leur duel de la dernière journée. Le Sheriff Tiraspol, 3e avec 6 points, accédera à la phase finale de l'Europa League alors que le Shakhtar échoue en dernière place, avec seulement 1 point.

Revivez notre multilive :