Europa League : Genk cale face au Dinamo Zagreb, Gand chute à Chypre, l'Antwerp plus européen

Jeudi soir, dans le cadre de la 5e journée de la phase de poules de l'Europa League, le Racing Genk a fait match nul, 1-1, en déplacement au Dinamo Zagreb.

Europa League : Genk cale face au Dinamo Zagreb, Gand chute à Chypre, l'Antwerp plus européen
©AFP

Les buts ont été inscrits par Menalo (35e) et Ugbo (45e+1) Genk devra donc gagner son dernier match en espérant que le Dinamo Zagreb perde pour accéder au prochain stade de la compétition. Le match démarrait très doucement, et la première demi-occasion était à mettre à l'actif de Genk et d'Heynen, dont la tête était déviée par Sutalo en corner (12e). Cinq minutes plus tard, le Dinamo y allait de sa propre action lorsque Petkovic lançait Menalo en profondeur, mais la frappe de celui-ci, trop écrasée, n'inquiétait pas Vandevoordt. (17e)

Après la demi-heure, Menalo partait seul dans le dos de la défense limbourgeoise sur un dégagement fouetté de Théophile-Catherine. McKenzie essayait de déséquilibrer le Croate, mais ce dernier ne tremblait pas et remportait son duel contre Vandevoordt pour ouvrir le score (1-0, 35e). Genk, malgré une mi-temps pauvre en occasions, parvenait à recoller au score quelques instants avant le repos, lorsqu'Ugbo contrôlait un ballon rebondissant dans les six mètres avant de se retourner pour propulser un ballon dans les filets avec la complicité de la barre transversale (1-1, 45e+1).

La deuxième période ne démarrait pas plus rapidement que la première, avec un jeu toujours très fermé. Ito tentait bien de partir dans la profondeur sur son flanc droit, mais il était finalement rattrapé par son défenseur au moment de frapper (58e).

Après 80 minutes peu mouvementées, le danger commençait finalement à se faire ressentir des deux côtés dans les 10 dernières minutes. Après une frappe lointaine de Spikic stoppée par Vandevoordt (81e), Gojak envoyait un centre-tir vicieux depuis la droite qui forçait le porter limbourgeois à une jolie envolée (85e). Dans la foulée, alors que les blocs se désorganisaient, Paintsil parvenait à partir défier une défense un sous-nombre, mais il butait sur Livakovic (86e). La fin de match décousue n'aboutissait néanmoins pas à un but supplémentaire et les deux équipes se quittaient dos à dos.

Ce résultat signifie que, pour obtenir un ticket pour le prochain tour de l'Europa League (16es de finale), Genk (5 points) devra remporter son duel face au Rapid Vienne (3 points) en espérant que West Ham (13 points) batte le Dinamo Zagreb (7 points), le 9 décembre prochain. En cas d'échec, les Limbourgeois peuvent cependant accrocher une qualification pour la phase finale de la Conference League en prenant au moins 1 point contre les Autrichiens.

L'Antwerp dit adieu à l'Europe dans les arrêts de jeu face à Francfort

Jeudi soir, l'Antwerp a partagé l'enjeu, 2-2, en déplacement à l'Eintracht Francfort dans le cadre de la 5e journée de la phase de groupes de l'Europa League. Les buts ont été inscrits par Kamada (12e), Nainggolan (33e), Samatta (88e) et Paciencia (90e+4). Ce résultat est synonyme d'élimination pour le Great Old qui finira 4e du groupe D. Les Anversois étaient cueillis à froid lorsque Kamada ouvrait le score sur un centre millimétré venu du flanc droit de Chandler (1-0, 12e) après que les Allemands avaient récupéré le ballon au milieu de terrain et profité de la désorganisation anversoise pour contrer rapidement. Quelques minutes plus tard, Trapp intervenait en catastrophe devant Frey après une sortie mal négociée sur un corner anversois, finalement sans conséquence (16e).

La réponse anversoise venait après la demi-heure: d'un corner fouetté, Fischer trouvait Nainggolan à l'entrée de la surface, dont la reprise de volée puissante finissait au fond des filets après avoir rebondi sur les défenseurs de Francfort (1-1, 33e). La fin de mi-temps était à l'avantage des Allemands et Lindström manquait une dernière occasion franche en ne cadrant pas sa frappe après avoir été trouvé par Kamada au point de pénalty (40e).

En deuxième période, l'Eintracht cherchait à asseoir sa domination mais celle-ci n'était pas concrétisée par des occasions concrètes, outre une frappe de Sow au-dessus du cadre défendu par Butez (50e). Au contraire, c'est l'Antwerp qui prenait l'avantage, ou du moins croyait le prendre, lorsque Ritchie De Laet était à la réception d'un coup franc de Fischer au deuxième poteau pour venir à bout de Kevin Trapp (71e). Son but était néanmoins annulé pour un hors-jeu au millimètre après une intervention de l'arbitrage vidéo.

Les tentatives anversoises étaient finalement récompensées dans les dernières minutes du temps réglementaire, puisque Samatta était à la conclusion d'une contre-attaque alors que les Allemands avaient pris d'assaut le rectangle anversois (1-2, 88e). C'était sans compter sur une ultime attaque de Francfort et un centre de Kostic vers Paciencia, qui d'une tête brisait les rêves européens de l'Antwerp (2-2, 90e+4).

L'Antwerp, qui n'a engrangé que 2 points en 5 rencontres, restera donc 4e quel que soit son résultat lors de la dernière journée. Francfort (11 points) et l'Olympiakos (9 points), se disputeront la 1re place à distance tandis que Fenerbahçe, 3e avec 5 points, s'en ira en Conference League lors du prochain tour.

Assurés de la 1re place, les Gantois s'inclinent sans éclats contre Anorthosis à Chypre

La Gantoise s'est inclinée sur le score de 0-1 à l'Anorthosis Famagouste, jeudi soir, dans le cadre de la 5e journée de la phase de poules de Conference League. L'unique but de la rencontre a été inscrit par Christodoulopoulos (27e). Après la défaite du Partizan en début de soirée, les Gantois étaient déjà assurés de la 1re place du groupe avant la rencontre et poursuivront leur route en 8es de finale. Après un quart d'heure plutôt contrôlé par les Chypriotes, la Gantoise se montrait dangereuse pour la première fois lorsque Gianni Bruno repiquait dans l'axe depuis la gauche pour enrouler une frappe qui passait de peu à côté du poteau droit (17e). La douche froide attendait cependant les Gantois puisque Christodoulopoulos profitait d'une perte de balle d'Owusu au milieu de terrain pour tirer des 45 mètres dans le but de Bolat, hors-position et impuissant (1-0, 27e).

Sonné par cette inspiration géniale du Grec, le club gantois se remettait en selle et manquait une occasion précieuse dans les arrêts de jeu de la mi-temps, lorsque Ngadeu reprenait du pied gauche un ballon remisé par Lemajic dans l'axe du but (45e+2). La frappe était repoussée par Husbauer, bien positionné sur la ligne de but.

En début de deuxième période, Gianni Bruno cadrait cette fois-ci sa frappe du droit mais Tsur s'interposait pour empêcher l'attaquant d'égaliser (52e). Les Gantois n'arrivaient d'ailleurs pas à faire la différence et ne forçaient pas leur talent pour aller chercher un résultat sans influence sur le classement final.

Une dernière occasion était à mettre à l'actif de la Gantoise, mais ni Depoitre ni Hanche-Olsen ne parvenaient à vaincre Tsur sur sa ligne malgré l'action confuse (82e), tandis que les Chypriotes défendaient fièrement leur avance et l'espoir d'une qualification potentielle lors de la dernière journée. La Gantoise s'incline pour la première fois.

Avec la défaite du Partizan face à Flora en début de soirée, la Gantoise (10 points) était déjà assurée de prendre la 1re place du groupe B, quels que soient ses résultats lors des deux derniers matchs. Le Partizan, 2e avec 7 points, devra lui lutter avec Flora et Anorthosis, tous deux à 5 points, pour la 2e place synonyme de qualification pour le prochain tour.