Anderlecht vient à bout de Seraing aux tirs au but et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique (3-3, t.a.b. 3-4)

Après un match riche en rebondissements, Anderlecht se qualifie pour les quarts de finale aux tirs au but contre Seraing.

Anderlecht vient à bout de Seraing aux tirs au but et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique (3-3, t.a.b. 3-4)
©BELGA

Anderlecht s'est qualifié aux tirs au but pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique au détriment de Seraing (3-3, t.a.b. 3-4). Si la première mi-temps et le début du second acte ont été très intenses, le rythme a baissé dans la suite de la rencontre. Finalement, c'est donc à l'issue de la toujours incertaine séance des tirs au but que les Mauves ont passé l'obstacle sérésien.

En début de rencontre, il n'y en avait que pour les Sérésiens. Pourtant, tout avait mal débuté avec le remplacement sur blessure de Poaty par Sambu. Mais ce dernier se montrait décisif quelques instants plus tard en forçant le premier penalty sérésien après une faute de Magallan. Un penalty que Maziz convertissait calmement en prenant Van Crombrugge à contrepied. Moins de dix minutes plus tard rebelotte : Refaelov fauche Maziz dans la surface et oblige l'arbitre de siffler un nouveau penalty, converti, plus chanceusement par Mikautadze cette fois.

Après le deuxième but sérésien, les Mauves commençaient enfin à sortir de leur léthargie. Verschaeren était le premier à sonner la charge mais sa frappe était déviée par Dietsch. Kouamé se créait une première occasion mais sa frappe était trop croquée. Finalement, l'Ivoirien réduisait la marque à la 39e minute, bien servi par Murillo de la droite... avant d'égaliser deux minutes plus tard sur une situation semblable sur un assist de Verschaeren.

Au retour des vestiaires, les Anderlechtois ont directement mis le pied sur le ballon et hérité d'un penalty à la 50e. Fauché par Kilota dans la surface, Refaelov s'est fait justice lui-même et permettait aux Mauves de prendre l'avantage pour la première fois de la rencontre. Une avance qui n'a duré que quelques minutes puisqu'à la 60e minute, les Métallos égalisaient grâce à Maziz suite à un coup de coin mal dégagé par la défense anderlechtoise.

La fin de rencontre est pénible et les deux équipes se créent très peu d'occasions. Les prolongations n'y changent rien. Les deux équipes doivent se départager aux tirs au but. La séance commence par trois ratés consécutifs (Del Fabro, Gomez, Nadrani), avant qu'Amuzu ne soit le premier à convertir son envoi. Dans la foulée, Sanogo lui a répondu pour égaliser pour les Sérésiens. Cullen, Mikautadze et Verschaeren et Maziz réussissaient également leur envoi. Murillo transformait également son envoi et permettait aux Mauves de se qualifier.

Revivez la rencontre en direct :