Fumigènes, envahissement de terrain puis affrontements en dehors du stade: triste fin de choc wallon entre le Standard et Charleroi (PHOTOS et VIDEOS)

Le Standard est en pleine crise.

La Rédaction

Complètement dépassé par Charleroi, le Standard a perdu le choc wallon (0-3) et bien plus que cela. Face à ce triste spectacle, les supporters du Standard ont montré toute leur colère après le 0-3 inscrit par Nicholson.

Ceux-ci ont lancé des fumigènes sur la pelouse, ce qui a obligé l'arbitre à arrêté la rencontre pendant quelques minutes. Pendant cette interruption, les supporters ont à nouveau mis la pression sur les joueurs et les dirigeants tels que "direction, démission" et "on est là même si vous ne le méritez pas, nous on est là".

Finalement Mr Laforge a repris la rencontre. Mais à cinq minutes de la fin de la rencontre, de nouveaux jets de fumigènes ont eu lieu et plusieurs dizaines de supporters liégeois ont même envahi le terrain, ce qui a poussé l'arbitre à mettre un terme définitif à la rencontre. Les joueurs carolos sont rapidement partis au vestiaire et les "supporters" sur la pelouse sont allés provoquer les fans carolos, leur lançant fumigènes et objets en tout genre.

Des échauffourées à l'extérieur du stade

Mais les affrontements ne se sont pas limités au stade. Après l'arrêt de la rencontre, quelques centaines de supporters se sont rendus à l'entrée de la tribune principale, où se trouvaient les dirigeants liégeois. Les supporters ont lancé tous les objets qu'ils avaient à leur disposition (drapeaux, barrières nadar,...) sur les policiers et stewards présents. Les policiers ont alors répondu avec des gaz lacrymogènes.

Face à ce sombre spectacle, la Pro League a rapidement réagi dans un communiqué: "Nous condamnons fermement les incidents qui ont eu lieu aujourd'hui. Ils sont le témoin d'un comportement inacceptable, voire criminel. Avec les clubs, nous prendrons les mesures adéquates." Le Standard peut donc s'attendre à de lourdes sanctions.