"On savait que les fans allaient réagir…": les joueurs reviennent sur l'envahissement de terrain

Après le match, les joueurs et les coachs sont forcément revenus sur les évènements.

"On savait que les fans allaient réagir…": les joueurs reviennent sur l'envahissement de terrain
©BELGA
M. J., J. Pa., K. S. et V. Bl.

L. Elsner : "Il faut se mettre à la place des personnes qui viennent au stade. On doit redonner un peu de gaieté et de fierté à nos supporters. Ils étaient présents dès la première minute pour nous encourager, c'est ce que je retiens."

A. Bodart : "On savait que les gens allaient réagir, on discute avec eux depuis des semaines. Ils ont été très très patients ces dernières semaines, même après la défaite à Gand, ils étaient encore là. Mais quand cela va trop loin, ça rend fou si je peux dire. Mais on n'a pas eu peur. Il y avait tellement de rage à l'intérieur. Les idées étaient un peu confuses. Après le match, quelqu'un m'a dit que j'étais fou de retirer les fumigènes moi-même, que cela pouvait potentiellement exploser dans mes mains. Je n'ai pas calculé les choses."

J. Kayembe : "J'ai senti que l'atmosphère devenait de plus en plus houleuse, mais je n'ai jamais eu peur. Les supporters liégeois se sont retournés contre leur équipe et c'était plus facile pour nous."

S. Nicholson : "Je n'ai jamais eu peur. On connaît la passion qui règne ici, mais je ne me suis pas senti en danger."

E. Still : "On avait parlé avant le match des distractions dans ce genre de rencontres. Cette interruption n'en était qu'une de plus."

Sur le même sujet