Pro League: les supporters visiteurs interdits dans les stades jusqu'à la fin de l'année

Suite aux derniers incidents, la Pro League a pris une décision radicale.

En réponse aux débordements des supporters constatés, notamment, dimanche lors du duel (arrêté à la 88e) entre le Standard et Charleroi, et l'autre derby, anversois entre le Beerschot et l'Antwerp, la Pro League a décidé "qu'à partir de la prochaine journée de championnat et jusqu'à la fin de l'année civile, plus aucun supporter visiteur ne serait autorisé lors de tous les matchs de Pro League (Jupiler Pro League, 1B Pro League et Coupe de Belgique (Croky Cup) ndlr)". Réunie lundi, la Pro League avait changé son ordre du jour mettant en priorité le dossier des débordements de supporters ayant entaché la 17e journée du championnat de Belgique dimanche.

Le Conseil d'administration a rappelé qu'elle condamnait les événements qui se sont produits dans les stades, rappelant que "les incidents qui ont émaillé les matchs susmentionnés sont extrêmement regrettables. Ils sont les témoins de comportements inacceptables, voire criminels".

"Tant l'analyse des mesures Covid que la politique de sécurité au sens large ont été discutées", a écrit la Pro League dans son communiqué qui a pris une décision.

"Après concertation, le Conseil d'Administration a décidé qu'à partir de la prochaine journée de championnat et jusqu'à la fin de l'année civile, plus aucun supporter visiteur ne serait autorisé lors de tous les matchs de Pro League (Jupiler Pro League, 1B Pro League et Croky Cup). Cette mesure permettra d'instaurer un délai de réflexion autour de nos matchs et, en stoppant temporairement les déplacements en car des supporters visiteurs, aura également un impact sur la circulation du virus que nous pourrons ainsi limiter", peut-on lire dans le communiqué.

La prochaine journée de championnat en Jupiler Pro League débute vendredi avec le duel entre Charleroi et Ostende.

"Au cours des derniers mois, la Pro League a travaillé de manière intensive et constructive avec les différents cabinets et autorités. Nous ne laisserons pas les incidents qui ont eu lieu hier compromettre ces concertations. C'est pour cette raison que ces processus seront intensifiés en mettant l'accent sur l'harmonisation des mesures, l'augmentation des chances d'identifier les auteurs et l'éradication de leur impunité", a ajouté encore la Pro League.

La ministre Annelies Verlinden rappelle, à nouveau, à l'ordre la Pro League et ses clubs

A noter qu'Annelies Verlinden a rappelé - à nouveau - à l'ordre la Pro League de football et ses clubs à la suite des "évènements hallucinants du week-end dernier", au cours desquels "le comportement de certains supporters a mis la sécurité de beaucoup en danger". La ministre de l'Intérieur demande un signal clair et sans ambiguïté de la part des clubs et de la Pro League et exige la prise de mesures pour arrêter ces comportements.

Annelies Verlinden "rappelle à la Pro League et aux clubs leur responsabilité d'interdire l'utilisation dangereuse d'engins pyrotechniques dans les stades de football. En outre, elle appelle également les supporters à se conformer strictement aux mesures covid, et les clubs à surveiller strictement leur application", rappelant notamment le port obligatoire du masque.

"Les incidents du week-end dernier dans plusieurs stades de football sont carrément dangereux et totalement répréhensibles. La sécurité des supporters, des joueurs et des stadiers est mise en danger par quelques-uns", a déclaré la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden dans un communiqué transmis lundi. "J'appelle à nouveau la Pro League et les clubs à prendre des mesures et à arrêter ce comportement. Le plaisir et la sécurité de beaucoup ne doivent pas être compromis par le comportement de quelques-uns.

La ministre veut que la Pro League et les clubs fassent preuve davantage de fermeté alors que plusieurs réunions ont déjà eu lieu, avec les clubs (le 22 octobre) et avec des représentants des clubs de supporters (le 30 novembre).

"Tous les participants ont montré leur volonté de mettre un terme aux comportements dangereux de certains supporters. Avant que leurs propos ne soient froids, les choses sont devenues totalement incontrôlables dans plusieurs stades le week-end dernier. La mauvaise conduite d'un certain nombre de supporters entache la réputation du football belge", poursuit le communiqué.

La ministre attend un signal sans ambiguïté et des mesures claires qui devront être également appliquées par les clubs, afin que les événements du week-end dernier ne se répètent pas.

Dans le courant de la semaine, une réunion est également prévue avec les chefs de zones de police qui disposent d'un stade d'une équipe du 1A ou du 1B sur leur territoire.