Pierre François craint pour l'avenir du football belge: "Avec moins de recettes et plus de charges, nous allons dans le mur"

Pierre François, le CEO de la Pro League, l'instance du football professionnel belge, a réagi à la décision du Comité de concertation d'instaurer un huis-clos pour toutes les compétitions sportives.

Pierre François craint pour l'avenir du football belge: "Avec moins de recettes et plus de charges, nous allons dans le mur"
©BELGA
Belga

"Avec moins de recettes à cause du huis-clos et plus de charges fiscales, nous allons droit dans le mur", a précisé François à la RTBF mercredi.

"Cette décision va faire mal et il y a une grosse inquiétude car il est peu probable que les supporters soient de retour pour la journée de reprise en janvier", a confié Pierre François qui a rappelé que la Pro League avait déjà pris elle-même des mesures. "Nous avions interdit les supporters visiteurs de se déplacer mais aussi fermé des buvettes pour éviter la propagation du virus."

Le CEO de la Pro League a également insisté sur l'impact financier de cette décision, conjuguée à la nouvelle réforme fiscale qui touchera le football belge à partir du 1er janvier. "J'en profite pour lancer un appel au gouvernement car notre secteur ne reçoit pas de subvention", a ajouté François. Nous assumons totalement cette nouvelle réforme fiscale mais la date du 1er janvier 2022 devient intolérable. Nous aimerions travailler par saison et proposons la date du 1er juillet 2022. Je ne conteste pas les mesures et nous avons aussi aidé à accélérer la vaccination, qui était nécessaire pour assister aux matches. Mais il faut penser à l'économie et la situation est délicate. Avec moins de recettes à cause du huis-clos et plus de charges fiscales, nous allons droit dans le mur."

La 21e journée de Jupiler Pro League prévue les 26 et 27 décembre se jouera donc à huis clos. Après la trêve hivernale, le championnat reprendra ses droits les 14-15-16 janvier. Une 22e journée lors de laquelle le public pourrait déjà faire son retour dans les stades. Le prochain Comité de concertation est en effet prévu autour de la mi-janvier.

La Pro League espère le retour du public "le plus rapidement possible" en janvier

La Pro League, l'instance du football professionnel belge, espère le retour du public dans les stades "le plus rapidement possible" lors de la reprise en janvier. "Nous allons maintenant continuer à nous concerter avec les autorités et insister pour que le public soit à nouveau autorisé à revenir dans les stades en toute sécurité", a communiqué la Pro League mercredi après la décision du Comité de concertation d'instaurer un huis-clos pour toutes les compétitions sportives.

"La Pro League a toujours été un interlocuteur loyal et constructif. Ceci afin d'offrir aux supporters un divertissement en toute sécurité et de ne pas avoir à subir les lourds coups financiers que les clubs ont connus la saison dernière", peut-on lire dans le communiqué. "Des études démontrent que les activités en plein air ne présentent aucun risque de santé. En outre, nous avons toujours pris des mesures supplémentaires, telles que le port du masque, le CST, l'interdiction de boire, la réduction du transport par car en n'autorisant pas les supporters visiteurs."

Début décembre, la Pro League avait en effet décidé d'interdire le déplacement des supporters visiteurs jusqu'à la fin de l'année civile après les débordements lors des rencontres Beerschot-Antwerp et Standard-Charleroi le 5 décembre dernier.

La 21e journée de Jupiler Pro League prévue les 26 et 27 décembre se jouera donc à huis clos. Après la trêve hivernale, le championnat reprendra ses droits les 14-15-16 janvier. Une 22e journée lors de laquelle le public pourrait déjà faire son retour dans les stades. Le prochain Comité de concertation est en effet prévu autour de la mi-janvier.

Sur le même sujet