"Il peut commencer à apporter beaucoup", "Titulaire car il n'y a pas d'autres solutions": après avoir enchaîné une deuxième titularisation, Eden Hazard divise la presse espagnole

Le Diable a enchaîné une deuxième titularisation sans forcément convaincre.

"Il peut commencer à apporter beaucoup", "Titulaire car il n'y a pas d'autres solutions": après avoir enchaîné une deuxième titularisation, Eden Hazard divise la presse espagnole
©BELGA
Ju.Pa

C'était un petit évènement. Trois jours après avoir disputé l'intégralité d'un match, ce qu'il n'avait plus réalisé depuis 751 jours, Eden Hazard était à nouveau titulaire avec le Real Madrid à Bilbao. Décimé par l'absence d'une équipe entière de onze éléments perturbés par les soucis physiques, les suspensions ou les cas positifs au coronavirus, Carlo Ancelotti a replacé le Brainois sur le côté droit.

Physiquement, le nouvel ailier est monté en puissance. Il n'est sorti qu'au bout de 86 minutes. Une bonne nouvelle pour lui tant il peinait depuis son arrivée au Real à prendre du rythme. Sa prestation a d'ailleurs plu à son coach qui n'a pas hésité à lui dresser des louanges en conférence de presse d'après-match.

"On peut dire qu’Eden Hazard est de retour. On avait quelques doutes quant à sa condition physique mais il a bien joué ce mercredi. Il s’est battu, il a essayé et tenté des choses. Il a aussi aidé l’équipe avec son travail défensif."

Une performance qui a également satisfait une partie de l'Espagne à l'image de Julio Maldonado, célèbre commentateur de la Movistar.

"J'ai vraiment aimé son jeu, il a trouvé son rôle grâce aux absences de Rodrygo et Asensio et je pense qu'il peut commencer à apporter beaucoup à l'équipe avec sa vitesse et sa course dans les premiers mètres bien que le flanc droit ne soit pas sa meilleure position".

"Lorsque les autres seront de retour, il perdra sa place de titulaire"

D'autres analyses ont été moins clémentes avec le Belge. Si sa volonté et débauche d'énergie ont été soulignées, certains estiment qu'il faut en attendre plus du Diable rouge comme le quotidien AS. "Il faut oublier le Hazard de Chelsea. Physiquement, il n'est pas assez bon, mais il a la mentalité pour donner tout ce qu'il a sur le terrain."

Javier Matallanas, éditorialiste, partage la même analyse. "Hazard doit assumer ce rôle et sortir du match avec un sentiment positif mais s'il part au mercato, c'est dans son intérêt de donner ce niveau. Il est titulaire parce qu'il n'y avait pas d'autres solutions. Il était meilleur ce mercredi mais il est encore loin du Hazard qui vient de Chelsea. Lorsque les autres seront de retour, il perdra sa place de titulaire".

S'il peut partir en vacances l'esprit légèrement rasséréné, le milieu offensif est encore loin de convaincre l'Espagne.