Olivier Renard attaque les dirigeants du Standard: "Ces gens-là sont en train de faire couler le club et il faut y mettre un terme"

L'ancien directeur sportif du Standard de Liège s'est livré ce lundi à plusieurs médias belges. Le moins que l'on puisse dire est que sa relation avec le président Bruno Venanzi n'est pas au beau fixe…

Olivier Renard attaque les dirigeants du Standard: "Ces gens-là sont en train de faire couler le club et il faut y mettre un terme"
©BELGA

Plus de deux ans après voir quitté le Standard, Olivier Renard est sorti du silence. Dans une interview accordée à Sudinfo, il est notamment revenu sur plusieurs faits reprochés par Bruno Venanzi.

Dans "Le milieu du terrain", le reportage choc sur les coulisses du football belge de la RTBF, une séquence montre ainsi le président du Standard suggérer que l'ancien directeur sportif aurait pu "s'enrichir personnellement" à Sclessin.

"Je nie tout ce qui a été dit", rétorque Bruno Venanzi. "Les rôles sont très clairs. Il n'y a qu'une seule personne qui décide de ce qui se passe dans le club. C'est Bruno Venanzi", explique Olivier Renard à nos confrères. "Je n'ai jamais été à l'origine du moindre document au Standard de Liège. Tous ces documents sont signés par les dirigeants du club. Ces gens-là sont en train de faire couler le club et il faut y mettre un terme", vilipende-t-il.

Dans nos colonnes, Bruno Venanzi désignait par ailleurs l'ancien gardien de but comme sa "plus grosse déception". Une critique qui n'affecte absolument pas le principal intéressé: "Je m'en fous complètement. Il ment à tout le monde. A un moment donné, si toutes les personnes qui vous entourent sont des déceptions, il faut peut-être se remettre en question", conclut-il, visiblement remonté contre son ancien employeur.