Lukaku "pas heureux": Tuchel et... les supporters de l'Inter surpris par ses déclarations

L'interview du Diable rouge publiée par Sky Sport Italia ce jeudi a fait réagir...

Lukaku "pas heureux": Tuchel et... les supporters de l'Inter surpris par ses déclarations
©Belga
N. Ch.

Buteur contre Aston Villa et Brighton, Romelu Lukaku vient de retrouver sa place de titulaire, à Chelsea. Pourtant, Sky Sport Italia a publié une interview dans laquelle l'attaquant belge se dit "pas heureux de la situation, mais je suis quelqu'un de travailleur et je ne dois pas abandonner."

Un timing étrange qui s'explique par le fait que cette interview a été réalisée il y a trois semaines, déjà. Invité à réagir à ces propos, dans lesquels Lukaku pointe du doigt le système de jeu des Blues, Thomas Tuchel a laissé percevoir son agacement, en conférence de presse: "Nous n'avons pas besoin de cela en ce moment, mais plutôt de calme et de concentration." Le coach allemand n'est toutefois pas naïf et sait que le média italien a pu en rajouter: "C'est facile de sortir des phrases hors de leur contexte, cela fait les gros titres et après, on se rend compte que ce n'est pas si grave. Que ce n'est pas forcément ce que le joueur voulait dire."

Pour Tuchel, Lukaku n'est "pas malheureux, c'est même tout le contraire. D'où mon étonnement. Mais je ne suis pas la personne à qui il faut demander des explications. Nous allons en discuter entre nous."


Les supporters de l'Inter lui tournent le dos

Dans cette interview, Lukaku avait également livré des excuses à ses anciens supporters. "Je veux m'excuser auprès des fans de l'Inter car je pense que les choses auraient dû se passer différemment" a-t-il notamment lâché à propos de son départ l'été dernier. Comme Tuchel, les supporters Nerazzurri n'ont pas attendu longtemps avant de réagir, en déployant une banderole dont la photo fait le tour des réseaux sociaux.

On peut y lire: "Peu importe qui s'enfuit sous la pluie, c'est celui qui reste pendant la tempête qui compte. Ciao Romelu." Voilà qui devrait refroidir les envies de Lukaku de revenir un jour à Milan...


Sur le même sujet