Les supporters anderlechtois ne pourront pas venir au Parc Duden: "Forest est interdit aux Ultras du RSCA ce dimanche"

Pas question pour les Mauves de suivre le match depuis la butte dans le Parc Duden . Le commissaire Boucar : "Ils risquent une arrestation et une amende."

Les supporters anderlechtois ne pourront pas venir au Parc Duden: "Forest est interdit aux Ultras du RSCA ce dimanche"
©BELGA

Les supporters de l’Union ont donné de mauvaises idées aux Ultras d’Anderlecht en suivant le match contre Genk depuis la colline du Parc Duden, munis de fumigènes. Les Anderlechtois comptent - ou faut-il dire comptaient ? - faire la même chose, ce dimanche après-midi.

La police d'Anderlecht a eu vent des projets des Ultras et des mesures ont été prises. Le commissaire Philippe Boucar s'explique : "Sur avis de la police, le bourgmestre faisant fonction de Forest (où se trouve le stade) a décrété un arrêté de police interdisant la présence de supporters d'Anderlecht sur tout le territoire de Forest - donc dans le stade mais aussi dans les alentours."

Un travail préventif a également été effectué. "Nous avons averti les Ultras via les réseaux sociaux et on a contacté personnellement quelques membres avec comme message : ne venez pas ! Vous risquez une arrestation administrative et une amende. Vous avez plein de cafés sur Anderlecht où vous pouvez voir la rencontre à la télé. Restez là."

Même sans un emblème du RSCA, les supporters visiteurs ne sont pas les bienvenus. Boucar : "Il ne faut pas qu'ils portent un bonnet mauve et blanc pour qu'on les reconnaisse. Tous les Ultras sont fichés. La présence policière sera orientée vers les endroits à risques. On sera intransigeants."

Boucar souligne qu'il ne s'agit pas d'une chasse aux sorcières. "On ne fait pas ça pour les embêter et on ne veut pas gâcher une fête du football. On comprend leur frustration ; ils aimeraient voir leur équipe dans ce derby. Mais il faut respecter les lois et il faut tenir compte de l'épidémie. À partir du moment où on ne respecte pas les règles, on va repartir vers un huis clos. Et tous les supporters belges seraient punis, pas seulement les Ultras. Ces gens aiment autant leur club que les Ultras."

Conclusion : "La police va faire son maximum pour que l'arrêté du bourgmestre faisant fonction soit respecté afin que les stades puissent bientôt rouvrir à 100 % de leur capacité."

5 500 abonnés

L'Union saint-gilloise avait déjà pris des mesures. Seuls les abonnés seront autorisés dans le stade ; aucune vente libre ne sera organisée. Le match se jouera donc devant 5 500 personnes. Boucar : "Chaque tribune sera remplie à 70 %, ce qui permettra de 'ventiler' le stade. La tribune qui est normalement réservée aux visiteurs accueillera des fans de l'Union, qui seront décentralisés."