Adjoint de Mazzù, Karel Geraerts se plait dans ce rôle : "L’adrénaline du coaching sur le terrain est une vraie drogue"

Karel Geraerts est un entraîneur adjoint heureux.

Adjoint de Mazzù, Karel Geraerts se plait dans ce rôle : "L’adrénaline du coaching sur le terrain est une vraie drogue"
©BELGA
Karel Geraerts n’est pas du genre à compter ses heures. L’entraîneur adjoint de Felice Mazzù, qui habite à Bruges, démarre à 6 heures du matin pour rallier le centre d’entraînement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité