Thomas Tuchel explique à Romelu Lukaku comment sauver son avenir à Chelsea: "Il est encore au bon endroit pour briller"

Selon plusieurs médias anglais, Lukaku pourrait être titulaire face à Arsenal ce mercredi. Une occasion en or de prouver qu'il a encore un avenir à Chelsea.

Thomas Tuchel explique à Romelu Lukaku comment sauver son avenir à Chelsea: "Il est encore au bon endroit pour briller"
©AFP

Encore raté. Face à Crystal Palace, Romelu Lukaku a manqué une nouvelle occasion quatre étoiles. À un mètre du but, alors que le gardien était battu, le Diable rouge a placé son ballon sur le poteau. Environ dix jours après une tête qui aurait pu tout changer contre le Real Madrid. Forcément cela commence à faire beaucoup.

Cette nouvelle désillusion a remis un sujet sur la table: l'avenir de l'attaquant à Londres est-il bouché? Pour Thomas Tuchel, Romelu peut redevenir Lukaku. "Pour son avenir, vous devez lui poser la question", a commencé l'Allemand en conférence de presse. "Pour nous, la réponse est claire: Lukaku peut jouer dans notre système. Et l'équipe peut devenir plus forte avec lui sur le terrain. Il l'a déjà prouvé."

Il faut une sacrée machine à remonter le temps pour avoir l'impression que Big Rom' allait tout casser pour son retour en Premier League. L'un des moments marquants était notamment son premier match contre Arsenal. Avec un but et une intégration éclair, il avait mis les Gunners à terre. Après cette rencontre qui a fait saliver tous les supporters de Chelsea, Lukaku se montrait logiquement confiant. "Il m'a fallu cinq minutes pour comprendre les mouvements de mes coéquipiers. Ce groupe est très, très talentueux. Donc pour moi, c'était facile de m'intégrer car je suis habitué à ce système avec l'équipe nationale belge", avait-il déclaré. Huit mois plus tard, Big Rom' doit retrouver ce laps de temps pour essayer de s'imbriquer à nouveau au schéma de Tuchel. Mais comment faire pour retrouver ce joueur-là? "S'il reste impliqué mentalement, il va prouver qu'il a sa place à Chelsea. Je suis persuadé qu'il peut sortir grandi de cet épisode difficile et revenir encore plus fort", a assuré le T1.

Un discours qui force l'optimisme. En tout cas, l'ancien entraîneur du PSG croit fermement en son numéro neuf. "La situation est décevante pour lui et ce n'est pas ce que nous attendions. Mais la bataille n'est pas finie. Nous n'abandonnons jamais. Avec aucun de nos joueurs. Le staff va le pousser aussi loin que possible pour qu'il reste impliqué dans le projet afin de faire avancer l'équipe. Je suis persuadé qu'il peut encore être un joueur crucial."

Après ses deux occasions ratées, Lukaku doit surtout retrouver la confiance. Voilà l'autre point de progression pointé par Thomas Tuchel. "Tout ce dont il a besoin, c'est de cette petite étincelle", a juré le coach de 48 ans. "Si vous vous sentez bien en tant que personne, vous devenez meilleur comme joueur. Mais si vous perdez la confiance sur le terrain, vous n'êtes plus tout à fait vous même dans la vie. Mais il essaye tout pour revenir à son meilleur niveau."

Tuchel jure qu'il a voulu donner du temps de jeu à Lukaku pour se retrouver. Notamment lors de la rencontre de dimanche dernier contre Palace. "Oui il aurait pu commencer. Surtout compte tenu des minutes que Kai Havertz a disputées. Mais après sa blessure au tendon d'Achille, il n'était pas en forme physiquement. Attention, je ne le pointe pas du doigt. Il aurait pu marquer contre Palace et le Real. S'il joue face à Arsenal, nous aurons besoin de toutes ses qualités."

Il est encore trop tôt pour connaître l'avenir de Romelu Lukaku. La vie d'un joueur de football va vite dans un sens comme dans l'autre. Mais la rencontre de ce mercredi soir face aux Gunners pourrait être un tournant dans la saison. Une occasion de briller à nouveau. "Il n'a plus la même influence que lors de cette première rencontre. Ses débuts étaient très prometteurs. Puis il y a eu des turbulences pendant une longue période. Mais nous faisons tout pour qu'il retrouve ce genre de niveau. Il a toujours cela en lui. Je suis persuadé qu'il est encore au bon endroit pour briller."

Sur le même sujet