Kompany a eu du mal à digérer la mauvaise semaine des Mauves: "Le message de Coucke? Soit on a les moyens, soit il faut être patient"

Vincent Kompany affirme avoir mal dormi après la défaite à l’Union.

Kompany a eu du mal à digérer la mauvaise semaine des Mauves: "Le message de Coucke? Soit on a les moyens, soit il faut être patient"
©BELGA

"Une saison foutue en l'air en une semaine." La publication de Marc Coucke, postée le soir de la défaite à l'Union, a fait du bruit dans les couloirs de Neerpede. La phrase a causé un certain malaise. Vincent Kompany a tenté d'en détourner l'attention dans ses déclarations. On sentait toutefois une pointe de sarcasme dans ses propos.

"Tout le monde peut avoir son avis. C’est le sien. Mais je suis toujours conséquent du début à la fin : les résultats sont liés aux moyens. Les clubs en tête de leur championnat sont souvent les plus riches. Je l’ai toujours dit : ‘Si tu veux de la qualité, c’est soit très cher, soit il faut être patient.’ Anderlecht a mis en priorité l’épargne et la création de valeur. Je ne serai jamais un coach aigri mais je demande de la patience."

La sortie du propriétaire du club a fait d'autant plus mal qu'elle venait à un moment difficile. "La défaite contre l'Union a fait mal. Elle doit faire mal car nous n'avons pas joué au niveau requis en Champions playoffs. J'ai d'ailleurs plus mal dormi après la défaite contre l'Union que dans la foulée de cette finale de Coupe." Il a d'ailleurs réclamé une réaction de ses joueurs. "Ils n'avaient pas le choix", sourit-il. Ils n'ont même pas eu besoin qu'il tape sur le clou. "Les leaders ont discuté avec le groupe. J'espère qu'on en tirera l'agressivité saine nécessaire."